Pandora Box

Forum privé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [flashback] Tu as une dette ! [Erik & Peter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peter Maximoff

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 22/08/2017

MessageSujet: [flashback] Tu as une dette ! [Erik & Peter]   Dim 27 Aoû - 17:05


Malgré son caractère blagueur de tête brûlée et son humour décalé, Peter a toujours été quelqu'un d'un peu perdu dans la vie. En soit, rien de très étonnant. Ayant découvert assez tôt ses pouvoirs, il avait mal vécu sa différence avant de décider d'en profiter. C'est sa manière de se protéger, de ne plus se poser de questions. Sur lui même. Qui est-ce exactement ? La réponse, il l'a eu de la manière la plus inattendu du monde. Erik Lehnsherr. L'homme qu'il a délivré du gouvernement, lui qui a tué le président. Lui qui a assassiné des tonnes de personnes en voulant décimer la race humaine. Peter se souvient être resté tétanisé devant son écran, alors que sa mère lui avouait que cet homme n'est autre que son père. Pour lui faire comprendre qu'il est le mal, qu'il ne lui amènera rien de bien. Oui, lui montrant le mal pour l'empêcher de le suivre.

Mais au final, Peter est encore plus perdu qu'avant. Doit-il culpabiliser de l'avoir délivré ? Est-ce que tous ces gens sont morts par sa faute ? Il reste son père … Ce tyran est son père. Et si un jour, il l'apprend ? Est-ce qu'il va le rejeter ? Le tuer ? Peter est de plus en plus perturbé, Erik Lehnsherr est devenu une obsession ! Ce mal être, comme à son habitude, il le cache. Vivant librement sa vie, il attire de plus en plus l'attention des policiers, pour des délits mineurs, mais qui inquiètent sa mère. Elle sait à quel jeu joue son fils. Attirer l'attention de son père. Mais Erik Lehnsherr ignore qui il est. Puis surtout, il est certainement bien loin.

Sa mère a décidé de le faire retourner au milieu scolaire. De quoi lui faire grincer les dents. Peter a toujours détesté l'école et il sait comment cela va se finir. Soit il va sécher et ne mettre les pieds dans l'établissement une fois par mois, soit il va y aller mais se faire virer au bout d'un mois pour une conduite qui est loin d'être irréprochable. Sa mère a beau dire qu'il doit se tenir tranquille, ce n'est pas un endroit pour lui. Rien ne peut estomper sa soif de découvrir ses limites, d'attirer l'attention, de montrer que sa différence ne fait pas peur. Ni à lui même, ni aux autres. Il fait ce qui lui chante et profite de la vie, voilà tout.

Un voyage à Paris pour une semaine est organisée au sein de l'école. Cool Paris, il n'y est jamais allé. Etre autonome hein ? Peter a donc trouver le moyen par lui même, de financer le voyage, sans passer par sa mère, qui ne manque pourtant pas d'argent. Alors qu'il joue à la console, sa mère entre comme une furie dans le sous sol.

« Peter ?! Mais qu'est-ce que c'est que ça ? »

Ah. Elle a du voir les tonnes de billets sur la table. L'adolescent continue de tirer sur les ennemis, sans se retourner. La réponse est évidente après tout.

« Bah du fric. »
« J'avais compris, merci ! Où est-ce que tu l'as eu ? »

Peter hausse les épaules et s'acharne sur sa manette en se penchant vers la grosse télévision.
« Dans le coffre fort d'une vieille. »

Voila, le boss final est presque KO, encore un petit peu et … OH SEIGNEUR !!! Peter adresse un regard ahurit à sa mère qui vient de débrancher la télé. Sa partie !!

« Tu vas ramener ça tout de suite !! »
« Pourquoi pas ? Elle en a pas besoin. » Il grimace, navré. « Elle est morte. » Peter fait un signe de croix avec la main, sur son corps afin de bénir son âme. « Amen. »

***

Finalement, Peter est allé rendre discrètement l'argent et sa mère a financé le voyage. Les voilà à Paris. Il y a plein de choses à faire là bas. Visiter la tour Eiffel, le Louvre, croiser Erik Lensherr, et puis il y a de ses salles de jeux, trop drôle ! Enorme ! … What the fuck, Erik Lehnsherr ! Deux ans qu'il n'a pas vu son visage, mais il est assez ancré dans sa mémoire pour reconnaître son obsession au premier coup d'oeil. Avec des yeux ahuris, il le regarde traverser la rue avec d'autres passants comme si c'était la chose la plus normale. Mais ici, c'est Paris, personne ne le recherche. Il peut parcourir la ville en tout liberté à partir du moment qu'il ne se fait pas remarqué par ses pouvoirs. Le cœur battant à toute allure, Peter le suit en toute discrétion. Le hasard en vaut un autre, il s'avère qu'Erik loge en bas de la rue où il boit un verre avec ses camarades de classe. Erik reste chez lui une dizaine de minutes avant de repartir. Peter en profite pour jeter un coup d'oeil chez lui. Un peu deçu, il constate que c'est sobre et simple. Cherchant dans les placards, il cherche quelque chose qui pourrait les rapprocher. Un point commun où il pourrait se dire « hé ouais, lui c'est mon père. » Mais il ne trouve rien d'autre que ses chapeaux, costumes et longues vestes. Pfff !! Une idée stupide lui vient à l'esprit. Son sourire se fait particulièrement idiot et une seconde plus tard, Peter est devant le miroir de la salle de bain, observant sa silhouette, portant les vêtements de son père. Il redresse un peu le chapeau sur sa tête et prend un air classe.

« Peter Lehnsherr. » Il secoue la tête. « Non. »

En une demi seconde, il change de costume et chapeau, puis retourne devant le miroir. Peter lève un peu les mains devant lui, comme Erik a l'habitude de le faire pour se servir de son pouvoir.

« Je suis Peter Lehnsherr. Ecoutez moi, misérables humains. Vous n'avez pas idée de ce que ma race peut faire à la votre. »

Il ricane et change encore pour prendre un air sévère.

« Peter. Peter Lehnsherr. Ouais, sa gère sa grand mère ! Peter Lehns-... »

Il s'interrompt dans sa phrase en entend les bruits de clés dans la serrure. Merde ! Quand Erik entre chez lui, le vent siffle à son oreille. Peter n'est déjà plus là. Il a eu le temps de se rechanger, mais sur le lit et par terre dans la chambre d'Erik, traîne … toute sa penderie. Tant pis.

L'adolescent est retourné boire avec ses camarades, prétextant avoir été aux toilettes, grosse commission. Ils parlent de tout et de rien pendant un bon quart d'heure avant que la porte du bar ne s'ouvre. Erik Lehnsherr va s'asseoir à une table … En face de la leur. Ok. Il est directement devant lui. Reste calme, Pete', reste naturel ! Heureusement, il l'ignore sans mal, après tout, il n'est pas le seul américain aux cheveux argentés à être en France. Et puis en deux ans, il a pas mal changé. Et ils se sont vus qu'une heure, à peu près, si ça se trouve, il l'a oublié. Oui, il l'a sûrement oublié.  Peter arrive à s'en convaincre puisque pendant les 15 autres minutes qui suivent, Erik ne fait pas du tout attention à lui, lisant son journal. Ses potes se levèrent pour donner l'addition. Il est temps de partir. Pourtant, Peter ne bouge pas, il jette un dernier regard à cet homme. Cette fois-ci, c'est sûrement la dernière fois qu'il le voit. Il voudrait se lever, se précipiter vers lui et lui hurler qu'il est son fils. Mais il sait très bien qu'il en est incapable. Non, il ne peut que resté tétanisé. Jusqu'à qu'Erik bouge enfin pour poser quelque chose sur la table, sans lever les yeux de son journal. Par réflexe, l'adolescent baisse les yeux sur l'objet … qu'il identifie tout de suite. Non non non non non !!!! Peter plaque ses mains sur sa tête et note l'absence de ses lunettes d'aviateur. Merde ! Fais chier ! Zut ! Crotte !! Merde ! Il les a oublié sur le lavabo de la salle de bain en partant et maintenant elles sont sur la table d'Erik Lehsherr qui donc depuis son entrée avait bien trouvé celui qu'il cherchait. Évidemment, la moitié de sa classe est ici, des américains en voyage scolaires, c'est voyant dans la rue. Ils sont bruyants.

« Peter ? »
« ….. Allez y les gars, je vous rejoins plus tard. » Il espère, il prie en tout cas.

Ses amis partis, Peter ne bouge pas tout de suite de sa place, le temps de rassembler tout son courage. Il lui faut bien 5 bonnes minutes pour ça. Enfin, il se lève pour s'approcher de la table d'Erik. Peter pose ses mains sur ses lunettes. Il aurait pu filer, Lehnsherr n'aurait jamais pu le rattraper. Mais quelque chose l'en empêche.

« … C'est à moi ... » Annonce-t-il bien que ce soit une évidence. Sa voix est étrangement calme pour quelqu'un d'aussi dynamique qu'est Peter Maximoff. « Je crois qu'on se connaît. » Sans blague.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Lehnsherr



Messages : 1
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: [flashback] Tu as une dette ! [Erik & Peter]   Dim 17 Sep - 12:41

La vie à Paris est plutôt calme contrairement aux apparence, surtout lorsqu'on a passé la plupart de sa vie à fuir ou se cacher. Il est presque étrange de se dire que l'on peut se promener impunément dans la rue sans que quiconque ne se retourne sur votre passage. Pourtant, Erik est célèbre... mais pas dans le bon sens du terme. Ses idéaux extrémiste et son tempérament à s'enflammer pour la moindre contrariété ne lui ont pas valu l'amour et l'affections des êtres humains, mais qu'importe, au final, il les déteste autant qu'eux le déteste et ne fait pas spécialement d'effort -ou plutôt, il n'a plus envie d'en faire- pour s'intégrer.

Pourtant, sa vie à Paris est simple, il faut croire que les "exploits" de Magneto n'ont pas traversé l'océan ou si c'est le cas, personne n'y a fait suffisamment attention pour se rendre compte que l'un des plus grand cataclysme qu'ai connu la planète se balade tranquillement dans les rues de Paris alors qu'il y a encore 10 ans il était enfermé dans la cellule la plus sécurisé du Pentagone.

Aujourd'hui, en rentrant chez lui, Erik c'est retrouvé face à une surprise de taille... Son appartement est sens dessus dessous. Un instant de panique plus tard ou il fouille un tiroir pour s'assurer que le médaillon contenant les photos de ses parents est toujours là -oh mon dieu merci, il est toujours là...- le mutant comprend qu'il ne s'agit pas d'un cambriolage puisqu'à bien y regardé la seule chose qui soit réellement sens dessus dessous c'est sa penderie. Erik hausse un sourcil et s'empresse de tout ranger en se demandant qui a bien pu rentrer chez lui aussi facilement tout ça uniquement pour mettre le souk dans son armoire. Un coup d'œil dans la salle de bain, et il semblerait que le coupable ai laissé un indice. Ces lunettes type aviateur ou motard ne sont définitivement pas à lui, non. Et puis, elle lui rappelle quelque chose.

L'instant d'après, Magneto apprêté d'un long manteau gris et d'un chapeau noir à bord large c'est engouffré dans un bar ou il avait aperçu un jeune homme à la chevelure argenté qui lui disait vaguement quelque chose. C'est en l'observant plus attentivement discuter avec ses camarade qu'il se souvient effectivement l'avoir déjà croisé, et si ces souvenirs sont bon, c'est même lui qui l'avait fait sortir de prison. Un gamin doté d'une rapidité surprenante. Ceci expliquait cela. Pourtant Erik s'efforce de ne pas faire attention à lui, se contentant de lire un journal local il sait pourtant bien qu'il est toujours là, il le sent. Alors après un court instant, il sort de la poche de son manteau, les lunette qui trainaient sur son lavabo et les pose bien en vue sur la table. Le visage toujours impassible, il attend. Et comme il aurait pu s'y attendre, le jeune homme ne tarde pas à réclamer son dû.

Mais avant que le gamin n'ai pu filer -il aurait pourtant pu le faire sans mal non?- Erik pose sa main sur celle de son interlocuteur et ramène les lunettes à lui en même temps que la main de leur possesseur. Il n'a pas l'air spécialement énervé, tout au plus son visage affiche son éternel air sévère et supérieur.

- La véritable question est surtout... qu'est-ce qu'elle faisait sur le lavabo de ma salle de bain hm?

Ils se connaissent hein? Oui, ça Erik s'en était rendu compte.

- Je sais... tu es le gamin qui m'a fait sortir du Pentagone avec Charles et... l'autre dont j'ai oublié le nom. Son regard se fait plus dur. Mais tu ne répond toujours pas à ma question. Qu'est ce que tu faisais chez moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Maximoff

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 22/08/2017

MessageSujet: Re: [flashback] Tu as une dette ! [Erik & Peter]   Sam 23 Sep - 16:48

Lorsqu'un homme comme Erik Lehnsherr vous regarde, vous avez juste envie de disparaître. Chose facile pour Peter. Pourtant, aux questions, au lieu de s'enfuir, il reste sur place, sans bouger. Peter ouvre la bouche, inspirant un bon coup. Comme s'il s'apprêtait à faire une annonce primordiale. C'est d'ailleurs ce qu'il allait faire. Allez, c'est facile, il te tend une perche énorme. Chez toi, c'est un peu chez moi aussi. Parce que je suis ton fils. Ou Je suis venu voir comment se porte mon père. Ou bien. Sans rancune, mec ! Je suis ton fils après tout. Pourtant, rien de tout ça ne sort. Malgré l'assurance dont Peter sait faire preuve, la peur est toute aussi grande. Il referme les lèvres puis finalement, tire une chaise, la faisant grincer avec toute la délicatesse du monde contre le sol.

Peter s'assoit et prend une pause volontairement décontractée. Il tapote du pied, regardant à droite à gauche, puis enfin, il s'exclame avec entrain.

« Oh alleeez, pas besoin d'en faire toute une histoire, vieil homme. Franchement, entre nous, il y avait combien de chances pour que je te croise dans la rue ? Une chance sur un million. » Il lève le pouce en faisant un clin d'oeil.

C'est facile de faire comme si cela n'a pas d'importance. Jouer les idiots, comme s'il ne mesurait pas les conséquences de cette rencontre. Prendre les choses avec légèreté, comme s'il n'avait pas en face de lui un grand criminel, un terroriste recherché. Mais cette rencontre le bouleverse bien plus qu'il ne veut le faire croire. Depuis combien de temps attend-t-il ce moment ? Lui qui a passé autant de temps à le rechercher en apprenant qu'il est son père … C'est lorsqu'il abandonne l'idée qu'il se retrouve face à lui. Ce n'était pas prévu, pas dans ses plans. Que dire ? Que faire ? Comment le lui dire ? Une étrange émotion passe dans son regard, mais Peter se reprend bien vite.

« Et puis tu sais ce qu'on dit, la curiosité est vilain défaut. Comme si j'aurais pu continuer mon chemin en ignorant t'avoir vu. Quant à ta penderie ... » Il hausse les épaules. « Faut pas m'en vouloir, vieil homme. C'est l'adrénaline. Je suis un fonceur moi. »

Peter fait un geste des mains, tirant ses bras devant lui, pour imiter une vitesse en sifflant en même temps. Agaçant ? Oui, il l'est un peu. Ok. Il l'a toujours été. Mais en plus de ça, là il est nerveux. Le petite ride entre les yeux de Lehnsherr n'est pas faite pour le rassurer. Peter n'est pas stupide, il sait que c'est le moment de se taire, mais il n'y arrive pas.

« Tu me rends nerveux, mec. Je ne suis pas quelqu'un de patient, c'est mon métabolisme. Toujours en mouvement, alors soit je bouge, soit je parle, au choix. Mais je ne peux pas ne rien faire, c'est impossible. Tu ne vas pas m'étriper hein ? Il y a du métal sur cette table ? »

Il regarde un peu autour de lui, puis se penche sous la table, cherchant la moindre trace de métal. Du moins en apparence. Peter en profite pour se calmer. Inspirer, expirer, c'est la clé. Il ferme les yeux l'espace d'une demi seconde. Redressant de nouveau la tête, le silver speeder a retrouvé son sourire.

« Ahaha ! Oui c'est vrai, je t'ai sorti du Pentagone avec le professeur et le grognon. Ca compte ça non ? …... Je peux récupérer mes goggles, je suis gêné sans. Je rougis, ça se voit ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [flashback] Tu as une dette ! [Erik & Peter]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[flashback] Tu as une dette ! [Erik & Peter]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Etats-Unis annulent la dette d'Haïti
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Taiwan annule temporairement la dette d'Haïti
» Il y a une vie après Peter Jackson.
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Box  :: Pandora Box :: Marvel x DC-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: