Pandora Box

Forum privé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Des deux auras destinées à se rejoindre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Captain Bae
Admin
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Des deux auras destinées à se rejoindre   Lun 17 Oct - 0:25


La vie au Japon a reprit son cours. La mémoire des Japonais a été modifié, le temps est revenu avant la destruction de Tokyo par la souffrance de Setsuna suite à la mort de Sara. Le couple est revenu à une vie normale, loin des histoires angéliques et démoniaques. Loin d'Alexiel, Rochel ou de l'existence de Gabriel que représente la petite sœur de l'ange salvateur. Non, cette personne n'existe plus non plus. Il n'y a plus que Setsuna Mudo qui se construit comme il le peut. Cependant, si quelqu'un n'a pas été affecté par le changement de mémoire c'est cette jeune femme qui se contente de vivre une vie toute à fait banale : Narumi Takuma. Sa particularité de se souvenir de se souvenir de ses vies précédente y est sans doute pour beaucoup. Si on peut appeler ça une réincarnation. Après tout, il s'agit du même corps qui retourne à l'état de naissance, une fois arrivé à son terme. Condamné à vivre ainsi, la rouquine a conscience qu'il s'agit là de son dernier cycle de vie. Au fond, ce n'est peut-être pas plus mal.

Deux années sont passées après la victoire de l'ange salvateur contre Dieu. Si Naru n'est pas concernée par ces histoires, quelle fut sa surprise lorsqu'on frappa à sa porte. Elle ouvre pour se retourner face à un garçon, un adolescent pas même majeur. Son visage lui est pourtant plus que familier. N'importe qui aurait été envoûté par ses prunelles dorées, ses cheveux noirs de jais. Un visage noble mais dont la douceur est à l'opposée de la froideur de son père, malgré leur trop grande ressemblance physique. Bran. Son fils. Leur fils. Cet enfant né de son union avec le seigneur des ténèbres lors de son premier cycle de vie. Avant même sa malédiction. Oh mais Bran n'a rien de ténébreux. Non, au contraire, il a toujours été cette petite étoile lumineuse au milieu du désespoir et de la noirceur. Un étoile qui a cessé de briller pour se plonger dans un sommeil sans fin. C'est du moins ce dont elle se souvient, voyant pour la dernière fois ce petit visage juvénile, bien plus jeune qu'il ne l'est aujourd'hui. Le petit prince a grandit, et surtout, l'enfant qu'il était c'est réveillé de son coma.

La stupéfaction l'empêche de se demander comment Bran est arrivé jusqu'ici, et surtout pourquoi. Comment a t-il fait pour la trouver ? Tant de questions, mais aucune ne sort de ses lèvres. Les deux se contentent de se fixer avec intérêt comme s'ils découvraient une curieuse rareté. Un peu embarrassé, c'est le petit prince qui rompt le silence en premier.

« Je peux entrer ? »

Naru l'envisage encore quelques secondes, puis sans répondre, elle se décale pour le laisser entrer. Enfin, à sa suite, elle peut voir deux autres visages qui ne lui sont pas inconnus non plus. Le démon Asmodée, un des généraux de Lucifer, et serviteur de Bran. L'ange déchu Anazazel, elle a suivi Lucifel lorsqu'il a quitté le Paradis pour combattre Dieu. Ce dernier ayant ordonné des expériences sur son frère et elle. Elle est également le garde du corps de Bran. Naru n'a jamais douté de leur fidélité et surtout de leur bienveillance, ce qui est rare au royaume de Lucifer. C'est pourquoi elle décide de les laisser également passer. Comme on pouvait s'y attendre, l'énorme loup suit le jeune prince. Un des rares présents de Lucifer à son fils. Plus pour sa protection que par envie.

« Asseyez vous. » murmure-t-elle d'une voix volontairement détachée. Les trois s'exécutent et Naru en fait de même. Un certain certain malaise règne dans la pièce. Après un regard pour Asmodée, une fois encore, Bran est celui qui prend la parole.

« … Mère. Nous venons réclamer votre aide. »

Et bien, il a au moins le mérite de ne pas tourner autour du pot. Devant le visage grave et déterminé de celui qui dans une autre vie, a été son fils, Naru reste silencieuse. Elle ne minimise pas son lien avec l'adolescent, mais cette vie … Ne lui appartient tout simplement plus.

« … Bran. » commence t-elle avec un léger soupire, déjà lasse de la tournure que va prendre cette discussion.

« Non, laissez moi parler. » la coupe courageusement le brun. « Je sais. Je sais que c'est beaucoup vous demander. Que votre vie est ici. Vous n'êtes plus la même. Mais … Mais à vrai dire. » Le prince se lève, le regard alarmé, puis se rapproche pour poser une main sur la sienne. « Vous êtes mon seul espoir. Le seul espoir de notre royaume. Je vous en conjure, mère, ne me tournez pas le dos. Je suis prêt à vous implorer s'il le faut. »

Un deuxième soupire franchit ses lèvres alors qu'elle secoue négativement la tête. Que pouvait-elle dire de toute façon ? Refuser de l'écouter ? Pas en connaissant son identité. Elle doit bien ça à ce doux fantôme du passé. Doucement, elle baisse les yeux sur cette main qui est toujours posée sur la sienne.

« Il est inutile d'en arriver là. » fait-elle enfin. Doucement, elle retire sa main, sans pour autant s'éloigner. « Je t'écoute Bran. Mais cesse donc de me tutoyer. Ce n'est pas le même usage de nos jours. »

Devant l'approbation de la rousse, Bran sourit timidement mais avant qu'il ne puisse s'expliquer, Anazazel se lève et s'incline respectueusement.

« Dame Emma. » salut-elle en prononçant ce prénom qu'elle portait autrefois. « Permettez moi de vous informer de la situation. Suite à la dernière guerre, l'Enfer qui fut détruit essaye doucement de se reconstruire. Mais en l'absence du Seigneur Lucifer, le prince Bran doit monter sur le trône. Cependant, beaucoup son contre cette idée, à commencer par le prince lui même. L'absence d'ailes de Bran a tendance à minimiser son importance dans la hiérarchie. S'il accède au trône, sa vie sera menacée par de nombreux démons. Le problème est que le trône reviendra donc à Belzebuth. »

Elle marque une pause, hésitant à aller plus loin. Mais ce n'est pas nécessaire. Le regard de Naru s'assombrit. Belzebuth, le plus fort des généraux de Lucifer. Le traître qui a tué la femme du roi et agressé le prince. Nul doute que les deux démons présents savent maintenant que Belzebuth est responsable de l'accident de Bran. Un puissant démon qui souhaite usurper le trône de Lucifer depuis bien longtemps. Et maintenant que le seigneur des ténèbres est officiellement absent, son attente tire à sa fin. Si Belzebuth devient le dirigeant, Naru ignore ce qu'il adviendra des enfers. Personne ici n'a la réponse mais tout le monde se doute que l'avenir sera négatif. La paix touche à sa fin.

« Je vois. Mais quel rapport avec moi, Ana ? » Bien entendu, Naru voit la réponse arriver de loin. Soit elle lui demande de garder Bran ici avec elle, pour le préserver des enfers, soit ….. à vrai dire, elle se doute qu'il s'agit de cette deuxième proposition. Et en effet, l'ange déchue ne tarde pas à confirmer.

« Nous voulons que vous preniez le trône. Que le prince Bran et vous même, obteniez justice pour les pêchés de Belzébuth. Ses fautes ne sont pas pardonnables. Nous souhaitons que vous deveniez notre dirigeante. Vous êtes l'épouse de notre souverain , cette fonction vous revient de droit. Dame Emma, au fil des années, vous avez su obtenir la confiance du peuple et relever les enfers en donnant une image moins sombre. Ces temps anciens sont révolus depuis bien trop longtemps. Il est temps que les choses redeviennent celles qu'elles étaient. »

C'est un bien beau discours mais rien n'est aussi simple.

« Ana … Je ne désire pas gouverner … les enfers. Je ne suis plus de sang royal. Aujourd'hui, je ne suis qu'une simple humaine qui mène sa vie paisiblement. Je représente tout ce qu'il y a de plus banal. Et soyons honnêtes, je n'ai aucune envie de gouverner des démons, sans vouloir t'offenser Asmodée. Contrairement à ce que tu penses, ce rôle ne me revient pas. Où est donc Lucifer ? »

A la question, Bran baisse tristement la tête, se mordant les lèvres. Anazazel ouvre la bouche mais Asmodée le coupe pour répondre.

« Le seigneur Lucifer a chuté durant son combat avec Dieu. Notre roi est une perte tragique qui affaiblit notre royaume. Je suis navré de vous l'apprendre Lady Emma, mais Lucifer est mort. »

Un frisson parcourt le corps de Bran à ces mots. Quant à Naru, elle regarde les autres, sans ciller. Si ces paroles auraient du l'affecter, il n'en est rien. Non pas par manque d'empathie, mais plutôt parce qu'elle est persuadée d'une chose.

« Non. Lucifer n'est pas mort. Autrement je l'aurais ressenti. Soyez en sur. » Elle se lève à son tour. « Je refuse de prendre le trône. Je suis pas concernée par les enfers. Mais je vais vous aider. Lucifer est tout, sauf mort. Il est bien quelque part, et je vais le retrouver. Retournez d'où vous venez, vous ne devez pas attirer l'attention de Belzébuth en vous éclipsant. Je vous ramènerais Lucifer, c'est une promesse. »

***

Trouver Lucifer n'est pas la tâche la plus difficile. A vrai dire, une fois la troupe partie, il lui a suffit d'intensifier son aura pour partir à la recherche de celle du roi des ténèbres. Cela fait partie de ses facultés. Emma était la princesse d'Atlantide. La fille de Poséidon et d'une atlante. Demi déesse, le sang de Poséidon coule dans ses veines. Lorsque l'Atlantide fut engloutie, c'est Lucifer qui la sauva. Depuis petite, ses talents d'atlante lui ont permis d'entrer en contact via les rêves avec le Seraphin, le noble Lucifel, qu'il représentait alors. Naru se souvient de cette petite fille qui attendait avec impatience de pouvoir discuter avec le bel ange. La naïve enfant qui lui avait dit que quand elle serait plus grande, elle le trouverait et l'épouserait. Ce fut chose faite. Mais c'est lui qui l'a trouvé. A une époque où il n'était plus dans sa splendeur d'autre fois. L'aura meurtrit, le cœur déchiré, corrompu par la haine et la colère. Avec patience, elle a pansé ses plaies et rapporté un peu de douceur dans son existence. Malgré tout, une partie de lui restera à jamais Lucifer. Certaines blessures ne peuvent être guérit. Mais Emma avait accepté sa noirceur. Elle fait partie de lui.

Quand est-il pour Naru ? Elle ne savait pas trop. A vrai dire, elle a côtoyé Kira Sakuya, l'humain qui avait l'âme du grand Malin. Soyons franc, le fait qu'elle ait reconnu en lui Lucifer, a facilité son rapprochement. Pourtant, elle ne lui a jamais fait part de quoi que ce soit, préférant que Sakuya reste sans ses souvenirs. Lorsque Kato est mort, lorsque Kira est parti pour sauver Setsuna, marquant la fin de sa relation avec Kira, elle n'est pas intervenue. Si Kira voulait retrouver cet univers, ce sera sans elle. Elle n'en fait pas partie. Pourtant, la demi-déesse a ressenti le réveil de Lucifer lorsque Rochel tua Kira Sakuya. Son aura a calmé la sienne, mais elle n'est pas intervenue d'avantage. Alors pourquoi un tel changement aujourd'hui ? Bran. Elle ne peut ignorer ce petit innocent, donc l'accident lui a fait pratiquement perdre la raison à l'époque. A-t-elle vraiment envie de rejoindre Lucifer ? Peu importe, elle a donné sa parole au petit prince. Naru ne peut pas lui tourner le dos. Elle lui doit bien ça.

Fille de Poséidon, son élément est l'eau. Chercher Lucifer en plein milieu d'un désert, où elle a ressenti son aura, est moins facile qu'elle ne l'aurait cru. S'arrêtant à un oasis pour se ressourcer, elle donne également à boire à son chameau. Ses affaires accrochés à sa monture, Naru a fait en sorte de ne pas trop s'encombrer. Ses vêtements léger ne la soulage pas pour autant de la chaleur, qui commence à lui taper sur la tête. Finalement, elle fini par atteindre le village perdu au milieu du désert. Laissant sa monture, Naru continue à pieds à l'intérieur du visage, dissimulant son visage sous le capuchon de sa cape. La cape d'Elliot. Un tissus qui ne la quitte jamais. Un souvenir sacré. La présence de Lucifer se fait forte en ses lieux. Elle ne doute pas d'ailleurs qu'il a du lui même ressentir son aura. Il ne lui faut peu de temps pour apprendre qu'il est le maître de ce village. Un petit sourire sarcastique mais amusée anime son visage. Le côté dirigeant de Lucifer ne le quitte pas. Trouvant refuge dans une petite chaumière, elle attend la tombée de la nuit pour agir. La forteresse est gardée par des femmes. Vêtements léger, sabres aux ceinturons, des guerrières qui ressemblent à des amazones. L'endroit lui semble plus noble que les enfers. Pourtant grâce à ses talents d'atlantes, sa connaissance et ses pouvoirs mystiques, elle parvient sans encombre jusqu'aux appartements de Lucifer. Elle reste devant la porte, hésitante à se retrouver devant ce fantôme du passé. Mais finalement, elle entre, sans frapper. Après tout, elle se sait attendu. Si Lucifer avait voulu l'arrêter, il l'aurait fait.

Refermant la porte derrière elle, Naru toise l'homme dans la pièce. Elle a beau vouloir paraître détachée, Naru sent son souffle se couper devant la prestance de Lucifer. Doucement, elle retire sa cape, dévoilant sa silhouette et ses longues mèches rouges. Si Kira ressemblait à Lucifer, on voit tout de suite la différence. Avec le temps, Naru avait oublié cette aura imposante. Ce visage d'une froide beauté surréaliste. Non, il n'a pas changé, et la rouquine s'en retrouve presque hypnotisée. Naru est même prête à parier qu'il connaît déjà les raisons de sa présence ici.

« Tu aurais pu trouver un endroit un peu plus frais. » reproche-t-elle à voix basse, d'une fausse intonation réprobatrice, ne sachant pas vraiment quoi dire d'autre face à cette étrange situation.

Elle s'approche de lui et le dévisage encore. Doucement, elle remonte les mains pour laisser ses doigts fins découvrir le visage de Lucifer, comme pour s'assurer de l'évidence. C'est bien lui. Ses doigts effleurent ses lèvres, descend contre son cou et ses épaules, avant qu'elle ne recule d'un pas.

« S'il y a quelqu'un qui ne peut pas mourir, c'est bien toi. Lucifer. Tu désires vivre ici, coupé du monde ? » Elle regarde autour d'elle. Étrangement, la chambre lui paraît impersonnel. Et pourtant … « C'est sans doute la meilleure des solutions. Après tout, c'est ce que j'ai fais aussi. Mais on ne peut plus se le permettre. » Elle secoue la tête. « Pas maintenant que Bran est réveillé. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.org
Merry

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 11/07/2014

MessageSujet: Re: Des deux auras destinées à se rejoindre   Mar 1 Nov - 19:46

La chaleur est étouffante en pleine journée. Cuisante même. Mais ce n'est pas pour déplaire à l'ancien seigneur des ténèbres qui a trouvé refuge dans cet océan de sable chaud depuis les derniers événements. Parvenu par hasard jusqu'à ce village habités par des hommes et des femmes du désert, la prestance de Lucifer lui a rapidement valu le respect et l'admiration de ses humains et bien vite, il devint le chef de cette tribu. A la fois aimé et craint, le village entier est sous ses ordres et cette nouvelle vie, si elle ne semble pas différente de la première, a permis à l'ange déchu de se retrouver avec lui même, ou plutôt de trouver une paix intérieure à laquelle il n'a jamais eu droit.

Un enfer pour un autre, mais celui ci fait presque office de paradis pour Lucifer. Il se sent bien dans cet atmosphère lourde et brûlante, il à enseigné aux villageois et aux guerriers la manipulation des armes et les hommes comme les femmes sont devenus de redoutables adversaire. Ce petit village jadis constamment sous le joug des pilleurs et des voleurs est devenu un havre de tranquillité. Que demander d'autre?

Et bien justement, il y a autre chose. Une nuit, Lucifer a fait un rêve, un rêve dans lequel des visages familiers lui apparaissait. Vision floue et déformée de la réalité, il reconnu néanmoins son fils ainsi que celui de sa bien aimé Emma, ou plutôt... celui de Narumi Takuma. Cette vision n'annonçait aucun bon présage, au contraire, elle semblait annoncer une prochaine catastrophe, cette quiétude qu'il avait attendu si longtemps... elle allait disparaître. Et même si l'ange déchu aurait souhaité revoir ce charmant visage aux cheveux de feu, il savait déjà que sa venue prochaine serait annonciatrice de malheurs...

***

Et il est finalement venu. Ce jour que le chef du peuple du désert redoutait tant. Ce jour ci, Lucifer était resté enfermé dans sa case toute la journée, avec la formelle interdiction d'être dérangé par qui que ce soit. Cette journée, il l'avait passé à méditer sur l'aura de la rouquine qui s'approchait de plus en plus de lui. A chaque seconde, elle était plus près, son chemin jusqu'à l'ancien seigneur des ténèbres semblait tout tracé, comme si elle n'avait qu'à suivre ses traces dans le sable. L'ange déchu aurait pu faire en sorte que son aura devienne imperceptible, mais partagé entre son désir de quiétude et celui de la revoir... il ne l'avait pas fais. Naru était là, plus proche que jamais, il avait attendu, attendu et attendu encore, mais ce n'est qu'à la nuit tombée, alors que le désert brûlant devenait de plus en plus froid, que la demoiselle daigna enfin se présenter à lui.

Les yeux clos, il les rouvrit en entendant la porte de sa chambre claquer doucement. les gardes n'avaient pas cherché à l'arrêter. Lucifer en avait donné l'ordre. Et lorsque la voix de Naru, si similaire à celle d'Emma s'adressa enfin à lui pour le rabrouer d'une boutade concernant la température, l'ancien seigneur des ténèbres se leva pour se retrouver à son niveau.

- La nuit, il peut faire jusqu'à -20° dans un désert... Se contenta-t-il de répondre.

Mais bien sur, Naru n'est pas venue pour parler de la pluie et du beau temps. Et le sujet de conversation principal ne tarda pas à s'instaurer dans la conversation. Bien sur... Lucifer s'attendait à ça. Sa vision le lui avait dit.

- Je ne peux pas régner les Enfers Naru... ma place n'est plus parmi les démons ou les anges, j'ai fais mon temps... La destinée de Bran est de monter sur le trône.

Mais il sait aussi que la rouquine ne s'en ira pas d'ici sans protester. Alors Lucifer la toise de son regard or et rabaisse l'épais foulard noir qui couvre son nez et sa bouche.

- Tu attends de moi que je retourne gouverner? Pourquoi? Qu'est-ce que tu sais que j'ignore encore?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Bae
Admin
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Re: Des deux auras destinées à se rejoindre   Lun 7 Nov - 19:34

Au fond, elle sait que Lucifer a raison. Il ne doit pas retourner aux enfers. Là n'a jamais été sa place. C'est ce qu'avait toujours pensé Emma. Pourtant, si elle considère ce temps comme révolue, cela ne s'applique pas à toutes les personnes qu'elle a rencontré sur son chemin, et encore moins à celui dont elle a donné la vie. Mais remettre Lucifer sur le trône … Est-ce réellement la solution ? Qu'est-ce que cela changera ? Ce ne sera qu'un cercle infernal, un éternel recommencement. Des blessures réouvertes. Parfois, il vaut mieux laisser le passé où il est. Cela ne veut pas dire pour autant, tout abandonner.

Les deux protagonistes se défient presque du regard. Naru est la première à rompre le contact, non pas par abandon mais plutôt pour rassembler ses pensées. Que pouvait-elle dire ? Que doit-elle garder sous silence ? Si jamais elle parle des actes de Belzebuth, Lucifer perdra son sang froid et ira ni plus ni moins tuer son ancien bras droit. Belzebuth est couvert et une guerre sera inévitable. Ce n'est pas le but.

« Peu importe. » répond-elle finalement. Sa voix n'est pas hésitante. Sans être autoritaire, elle n'appelle pourtant pas à la discussion. La rouquine se détourne de lui pour regarder à travers la fenêtre, fixant la pénombre avec nostalgie. Le jour où son chemin avait croisé celui d'Elliot, Naru avait pensé que les ténèbres allaient enfin s'égarer, ne trouvant plus chemin jusqu'à sa présence. Illusion, foutaise. Quelle naïveté. Les ténèbres ont plongé sur elle dès l'instant où Elliot a sacrifié son existence. Elle a beau continuer de vivre, de découvrir de nouvelles personnes, il y a toujours ce sombre fardeau qu'elle traîne derrière elle. La rouquine a tellement perdu. Beaucoup trop perdu. Alors elle peut comprendre le refus de son ancien époux à retourner dans cette vie faite de malheurs, de guerres et de désarrois.

Un léger soupire franchit ses lèvres, enfin elle se retourne vers Lucifer.

« C'est faux. Le destin de Bran n'est pas de monter sur le trône. Je ne pourrais le tolérer, et je suis sûre que toi non plus. Comme Mikael, même s'il a vécu dans l'ombre, il est porteur de lumière. Sa présence revendique l'espoir. Sa place n'est pas aux enfers. Si tu n'y es pas, il ne peut y rester. »

Un petit silence accueille ses mots. Naru en profite pour s'asseoir au bord de ce lit qui ne lui appartient pas.

« D'après ce que je sais, le paradis est fragilisé. Depuis la période Rochel, tout le monde se méfie de tout le monde. Uriel essaye de gérer la situation. Ce n'est pas le moment adéquat pour y emmener Bran. »


Et soyons franc, elle ignore comment Mikael s'adapterait à Bran. Bien entendu, l'ange de feu ne lui ferait pas de mal, mais de là à accepter sa présence si facilement …. Mikael doit d'abord savoir quoi faire de ses propres sentiments. Tant que Raphaël est endormit …. La tache s'avère ardue. Quant à l'Anima Mundi dirigé par Raziel …. Elle n'a pas envie de voir Bran embarqué dans des histoires qui le dépasse.

« La vie a l'air calme ici. » fait Naru dont le sous entendu se voit gros comme une maison. « La mienne est … tachetée. Tu devrais le prendre avec toi, ici. C'est la meilleure des solutions. »

C'est vrai. Elle ne peut rien apporter à Bran. Rien lui offrir. Malgré les apparences, son cœur est vide depuis trop longtemps. Elle mène une vie dans la solitude, et dans une tristesse monotaunes. En perpétuelle attente. L'attente de doigts qui se glissent sur les touches d'un piano. L'attente d'une mélodie nostalgique. D'un sourire calme de culpabilité et de rédemption. Un sourire triste mais tendre, qui signifie le pardon et un nouveau départ. Peu importe l'attente, elle peut patienter pendant des siècles et des siècles, parce qu'elle est persuadée qu'un jour, les ténèbres pour s'écarteront devant cette petite lueur lumineuse. Parce que tout le monde à une personne qui apporte la lumière.

« Bran … La paix intérieur que tu recherches. Je sais que Bran peut te l'apporter. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.org
Merry

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 11/07/2014

MessageSujet: Re: Des deux auras destinées à se rejoindre   Sam 3 Déc - 16:31

Finalement, il semblerait que le sujet principal de discussion ne soit pas tout à fait celui auquel le seigneur des ténèbres se serait attendu de parler. Lui qui pensait que Naru était expressément revenu vers lui pour le convaincre de retourner gouverner les enfers, lui qui pensait qu'elle ne le laisserait pas se contenter de lui répondre "non", car c'est bien ce qu'il a fait... avec tact, mais il l'a fait. Non retourner aux enfers ne serait bon ni pour lui, ni même pour personne. Lucifer a mis tant d'années à se remettre du démon qui le domine, lui à qui le monde avait prédit la lumière et qui pourtant est celui qui s'est retrouvé indubitablement happé par les ombres. Il ne veut plus de ce destin à présent qu'il a enfin réussit à s'en sortir. C'est une pensée égoïste, mais l'ange déchu ne s'est jamais prétendu altruiste. Non. Retourner auprès des démons ne lui apporterait rien de bon. Même le pouvoir ne serait pas un argument suffisant pour lui faire changer d'avis.

Et pourtant ce n'est pas le pouvoir que tente de lui faire reconnaitre la charmante rouquine, pas plus que le trône des enfers. Non ces paroles ne parles que d'une seule et même chose, ou plutôt... une seule et même personne. Leur fils, Bran. Son fils à lui et Emma. Et intérieurement, peut-être bien que le seigneur des ténèbres attend aussi de Naru qu'elle le reconnaissent un peu comme tel. D'après elle, Bran ne peut siéger aux enfers, il ne peut pas non plus être emmené aux cieux, il n'est donc pas compliqué de deviner les intention de la rouquine aux sujet de cet enfant. Lucifer soupir en détournant légèrement le regard vers l'extérieur.

- Je sais ce que tu veux... Il laisse planer un instant de silence et sa voix sombre semble presque désolée. Mais regarde-moi, Naru. Comment pourrais-je lui apporter ce dont il a besoin?

Donner de l'amour à un enfant lorsqu'on est incapable d'aimer... quelle sordide ironie. Et pourtant Lucifer est tombé amoureux d'Emma, désespérément et aujourd'hui, son visage et son essence transparaissant aux travers de la belle Naru fait encore pulser son cœur des même battements qu'à l'époque où tout allait encore bien.

- Seul...

Le seigneur des ténèbres pose alors son regard dans les émeraudes de la demoiselle qui scintillent à la lueur de la lune et des étoiles.

- Bran a besoin d'équilibre... seul je ne peux parvenir à cet équilibre. Il ne sera jamais heureux, avec un ange sombre et déchu, dans ce village reculé, pour seul modèle...

Il baisse à nouveau les yeux solennel et sérieux. Si son tomber est monocorde et presque inexpressif, ces paroles ont un sens caché qu'il se doute bien que la rouquine comprendra. Mais alors qu'il songe l'espace d'une seconde qu'il ne pourra jamais formuler clairement son désir, ces trois mots sortent pourtant de sa bouche en un murmure qui sonnerait autant comme un ordre que comme une supplication.

- Reste avec moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Bae
Admin
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Re: Des deux auras destinées à se rejoindre   Mar 20 Déc - 21:52

Au moment où il a prononcé le mot « seul », Naru a comprit ce qui allait arriver par la suite. Pourtant, la jeune femme reste stoïque, l'écoutant débâter sur le fait que Bran a besoin d'équilibre et que seul, il est incapable de lui donner. Et lorsqu'il lui demanda de rester auprès de lui … Auprès d'eux, la rouquine ne bouge toujours pas, son visage n'exprimant aucune émotion. Une famille. C'est ce qu'ils étaient autrefois. Mais c'était il y a bien longtemps, dans un passé plus que révolue. Cette époque remonte à tellement loin que Naru se demande parfois si cela n'était pas qu'une illusion. Ils ont fait du chemin depuis. Tous les deux. Lucifer qui c'est éprit d'Alexiel, suivant chacune de ses réincarnations. La jalousie devrait habiter son cœur ? Si les choses auraient été autrement pour elle, oui sans doute. Mais son corps avait subi de nombreuses vies. Une même âme dans un même corps qui disparaissait pour renaître toujours et encore, pour une nouvelle histoire. Des histoires ? Oui, elle en a eu. Certaines plus palpitantes que d'autres. Mais au fil des années, elle a beaucoup trop perdu.

Les temps ont changé. Les pertes l'ont changé. Le silence perdure trop pour oser rêver d'une réponse positive. La jeune femme revient à la réalité et affiche un léger sourire désolé. Se redressant lentement, Naru se rapproche de la fenêtre, observant l'extérieur et la tempête de sable qui fait rage. Elle est arrivée au bon moment. Mais l'heure n'est pas à commenter le temps. Un soupire fatigué franchit ses lèvres et elle ferme les yeux.

« Je ne suis pas amoureuse de toi. »


Sa voix n'est pas froide. La constatation pourtant implacable. Ces paroles blessantes doivent être accompagnées d'une explication. La douleur ne peut être atténuée, la vérité fait face comme de multiples aiguilles plantées dans la peau. Qu'est-ce que la douleur quand deux personnes telles qu'eux, ont déjà passé des chemins tortueux ? Pour Naru, ces aiguilles sont semblables à des brises amères. Gênante. Qui se rajoute dans ce fossé déjà béant. Un peu plus, un peu moins, elle ne voit pas la différence. Les parois de ce fossé sont déjà trop pointilleuses pour pouvoir en sortir. La seule chose qu'elle est capable de faire, c'est poser bagage dans ce trou, et composer avec. Un semblant de vie. Cela ne veut pas dire qu'elle doit emporter quelqu'un dans sa chute. Quoi que ce soit.

Naru se retourne enfin vers lui. Ses émeraudes fixent les lueurs dorés qui brillent dans les prunelles de Lucifer. Un tel éclat qui brillent dans les ténèbres. C'est sans doute ce qui l'a fasciné chez lui. Cette lumière qui baigne dans les ténèbres, sans que lui même ne remarque sa clarté. C'est quelque chose dont elle ne veut pas voir disparaître chez lui. Or, si la rouquine reste dans sa vie, cet éclat finira par s'estomper.

« Tu as parcouru ton chemin. Et j'ai suivi le mien. Tu as du t'en apercevoir. Quand on s'est croisé, lorsque tu étais dans la peau de Kira Sakuya. Un monde nous séparait. Au fond, j'ai espéré que tu retrouves cette fameuse Alexiel. Cette femme forte capable de faire vibrer ton cœur. Que ce soit Setsuna ou Alexiel. Je ne voulais pas de place dans ta vie. Nous avons eu notre chance. Et même si ça c'est mal terminé … Je n'ai jamais été aussi heureuse que dans cette vie. Je sais qu'après ma mort, tu as vécu beaucoup de choses. Mais moi aussi. Des choses qui ne peuvent être enlevées. Emma … Emma était douce, pleine de compassion et d'amour …. Tu me dis de te regarder, et je te regarde. Tu es fatigué. Parce que tu as vécu une longue vie éprouvante. Tu n'as pas besoin de moi dans ta vie Lucifer. A ton tour, regarde moi. Je ne suis plus celle que tu penses. »

Naru s'approche et écarte les bras comme une mannequin qui cherche à être contemplée. Pourtant, ce n'est pas la perfection qu'elle montre. Ni son corps mais plutôt son âme, fictivement parlant.

« Je suis incapable d'aimer. Aujourd'hui, il ne reste qu'une coquille vide. Tout ce que je peux t'offrir, c'est une vie morne, sans amour, sans sentiments, sans passion. Qu'une longue et interminable attente, avec les yeux posés à l'horizon. Ce n'est pas ce que tu souhaites. Regarde moi Lucifer. »

Cette fois ci Naru est tout près, bien trop près, cette drôle de lueur indéchiffrable brillant dans le regard.

« Fais toi une raison. Emma est morte. Et tout ce que cela représente, avec. Notre amour avec. Il n'y a plus rien. »

C'est à Bran de prendre la relève. Parce que tout ce qui incarnait Emma se reflète dans cet enfant. Rescapé de ce fléau, symbole d'espoir. Cet enfant de la lumière.  

Le plus ironique est qu'il y a des siècles lorsque Lucifel a abandonné ses ailes blanches pour devenir ténèbres … Il avait ce même discours à quelques mots près envers elle. Une âme détruite, et aujourd'hui, Naru peut comprendre la réticence qu'il avait. Doucement, elle lève ses mains pour les poser sur les joues de Lucifer, toujours sans le quitter du regard.

« Je suis désolée … Il est trop tard. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des deux auras destinées à se rejoindre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des deux auras destinées à se rejoindre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux cauchemars pour une destinée croisée [Vik]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Box  :: Pandora Box :: Angel Sanctuary-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: