Pandora Box

Forum privé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Un renouveau difficile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Captain Bae
Admin
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Un renouveau difficile    Dim 24 Juil - 22:01

Un an est passé depuis le drame qu'à vécu la Varia. Le départ sanglant de leur petite princesse. Princesse aux ronces qui s'est attaquée à eux. Mécontente d'un choix de la Varia qui visait le clan Baskerville après qu'un de leur membre les ait attaqué, Naru c'est opposée à eux. La rouquine est allée jusqu'à blesser et assommer Xanxus. Ainsi que se battre sérieusement en duel face à Squalo, pour l'empêcher d'atteindre Leo. Bien qu'expérimentée, Naru savait ne pas faire le poids face à lui, mais c'est bien dans l'intention de tuer qu'elle c'est battue. Puisqu'ils étaient décidés, alors elle aussi. La jeune mafieuse ne doit sa survie qu'à Belphegor qui lui a permis de s'enfuir.

Depuis ce jour, Narumi Takuma a disparu de la surface de la Terre. Cachée, Naru n'a pas été poursuivit par la Varia. Sans doute que son père préfère ignorer son existence et oublier, plutôt que cette affaire continue à augmenter en conséquences. Hibari n'a pas eu l'air non plus de la chercher, mais Naru soupçonne que le gardien des nuages ne la tout simplement jamais perdu de vue. Il lui arrive de voir Hibird passer au dessus de sa planque. Distant, Naru sait que le mafieux lui laissera le temps de revenir quand elle jugera nécessaire. Malgré tout, il y a quelqu'un avec qui elle n'a jamais perdu contact, c'est Belphegor. Si elle n'a jamais laissé le prince venir jusqu'à elle, ils communiquent régulièrement par vidéo. Leur lien n'a pas faiblit, bien au contraire. Et pourtant, la dernier échange date de plusieurs mois en arrière.

Naru n'a pas quitté sa planque, mais de son côté, sa situation s'est alarmée et des événements se sont enchaînés. Maintenant, il est temps de réagir !

***

Ce jour là, la Varia est dans la salle de réunion du château, voyant les détails pour leur prochaine mission. Le seul abonné absent est Squalo qui ne devrait pas tarder à arriver, ce dernier venant juste de rentrer de sa propre mission. Soudainement, quelqu'un frappe à la porte. Ce n'est pas l'épéiste mais un simple garde qui amène une prisonnière, inconnue pour personne. Une jeune fille, les mains liés derrière le dos.

« Boss. Je l'ai trouvé rodant dans le parc. »

Les longs cheveux de feux ne trompent personne. Lussuria est néanmoins étonné du bandeau et de la tenue vestimentaire « fille de bonne famille » de sa petite protégée. Mais après tout ce temps, cela ne chiffonne pas le gardien du soleil, plus que ça. Il se redresse brusquement, à moitié étonné mais surtout ravi, malgré la situation délicate. Posant sa main sur ses propres joues en se dandinant, Lussuria laisse exclamer sa joie.

« Notre petite choute est de retour !!! »


Mais devant la pression glaciale qui s'installe, l'homme cesse de gigoter. Si Naru croise brièvement le regard de Belphegor, c'est vers l'homme en bout de table qu'elle lève les yeux.

« Papa … Je suis venue m'excuser. »


La rouquine ignore à quoi s'attendre. C'est tellement culotté, tellement facile de revenir ainsi. Explosion de colère ? Froideur ? La jeune femme sait comment a réagit Xanxus quand le 9ème Vongola, son père, lui a tourné le dos. La trahison familiale est quelque chose que le chef de la Varia a beaucoup de mal à encaisser ou à pardonner. Pourtant, Naru est bien présent devant lui.

***

Durant ce même temps, aucun garde n'a vu une autre silhouette se glisser clandestinement dans le château, rasant les murs. Elle traverse les couloirs silencieusement, rapide et habile, jusqu'à la salle où les armes sont stockés. Le code ne lui étant pas inconnu, elle arrive facilement à entrer. Mais avant qu'elle ne puisse prendre une quelconque arme, des bruits de pas se font entendre derrière elle. En se retournant, l'inconnue fait face à Squalo.
Si sa veste rouge lui est familière, le capuchon dissimule en partie son visage. Néanmoins, il est impossible au gardien de la pluie de la Varia d'ignorer ces prunelles émeraudes qu'il connaît si bien, tout comme les quelques mèches rouges qui dépasse du capuchon pour tomber sur sa poitrine.
Les deux s'affrontent du regard, dans une tension évidente, juste le temps d'une fraction de seconde, qui paru à Naru, une éternité.

La fille de Xanxus sort son épée et la pointe en direction de son ancien maître d'arme durant qu'elle a passé au château.

« Tu ne veux pas d'un second combat Squalo. Je ne suis pas là en ennemie. Je prends quelques armes et je m'en vais. Laisse moi passer. Je ne le répéterais pas deux fois. »


Naru reste stoïque, son arme levée, sans abaisser son capuchon. Ce n'est pas comme si elle avait l'intention de s'attarder.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.org
Merry

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 11/07/2014

MessageSujet: Re: Un renouveau difficile    Lun 25 Juil - 20:42

La salle de réunion est loin d'être aussi agitée qu'à l'accoutumée. Ca peut s'expliquer par deux chose, la première étant l'absence du gardien de la pluie, la seconde se traduisant par le silence particulièrement insistant du Boss de la Varia. Comme d'habitude pourrait-on croire, mais aujourd'hui Xanxus est particulièrement calme par rapport aux précédente réunion. il ne s'énerve pas, sourcille à peine du regard... en fait, on pourrait presque se demander s'il écoute ce que sont entrain de déblatérer ses subordonnés. Mais la réunion est rapidement interrompu et ce sans grande surprise -à force la Varia à fini par comprendre que c'est toujours lorsqu'ils sont occupés à se réunir qu'un problème se pointe- par un des sous-fifres qui faisait visiblement sa ronde à l'extérieur du château et était tombé sur ce qu'il semble vouloir appeler une espionne.

Mais personne n'est trompé par son air désolé, absolument tous les gardiens ont reconnu la rouquine, la fille de leur boss, Naru. C'est Lussuria qui trouble le silence le premier, pas vraiment conscient du regard légèrement mal à l'aise que lui lance ses collègue alors qu'il parle peut être un peu trop vite. En effet, s'il y en a un qui ne semble pas s'enthousiasmer du retour de la demoiselle c'est bien le principal concerné par les excuses qu'échappe la bouche de la jeune fille. Le regard de Xanxus est toujours lointain, à croire qu'il n'a même pas vu Naru débarquer dans la salle de réunion. Le garde semble s'impatienter à se demander ce qu'il va bien faire de sa prisonnière qui semble pourtant bien connu du gratin de la Varia. Il prend donc la décision tout à fait objective... de prendre ses clics et ses clacs pour s'éclipser vite fais bien fait.

Enfin... c'était sans compter le lion blanc qui sort de derrière la chaise du Boss pour se jeter sur le malheureux et planter ses crocs pointus dans sa tête dans un grognement terrifiant. Finalement, Xanxus n'est peut être pas si rêveur que ça. L'animal s'approche de la rouquine en feulant, le pas lent, il lui tourne autour comme un prédateur encerclerait sa proie et à l'image du mammifère dont le regard ne quitte pas la jeune fille, le regard de Xanxus se pose à son tour sur la rouquine qu'il détail en long en large et en travers. Le silence est total, et les gardiens retiennent leur respiration...

***

On vient d'informer le Capitaine de la varia qu'un individu suspect à été repéré près de la salle d'arme. Le gardien de la pluie s'y dirige en maugréant. Il vient de rentrer de mission, il est épuisé, il en a ras le bol, il voudrait simplement qu'on lui foute la paix, mais non, il faut que même après sa mission les emmerdes le suivent jusque dans le château. Mais lorsque Squalo reconnaît sans mal le visage de la rouquine qui se trouve face à lui, ce même visage qu'il a déjà du affronter une fois, les yeux bleu du requin s'assombrisse et il étire un sourire fade et sans joie. Lui qui se réjouit d'habitude d'affronter un adversaire fort, ce combat ne lui apporte aucune joie, tout comme le précédent, et pourtant... il sait déjà qu'il ne pourra pas l'éviter.

- Tu t'es déjà dressé contre la Varia une fois, tu pense que je vais te laisser faire tes courses et repartir sans rien dire?! Ooh non... tu n'es pas la bienvenue... et tu le sais. Alors repose ce que tu as volé et peut être que je pourrais m'arranger pour que tu repartes d'ici vivante, mais si tu ne renonce pas... tu perdras... encore une fois.

Squalo lève à son tour son sabre et se met en garde, non il n'a pas envie de combattre Naru, mais c'est son honneur d'épéiste qui est mis en jeu, il ne peut pas la laisser les voler... ça et puis parce que si Xanxus l'apprend il le tuera....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Bae
Admin
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Re: Un renouveau difficile    Lun 25 Juil - 21:37

Les prunelles émeraudes s'agrandirent sous la stupeur en voyant le garde finir sans vie entre les crocs de …. l'énorme lion blanc. Sans pouvoir s'en empêcher, la jeune adulte a un mouvement de recule, terrifiée lorsque l'animal tourne autour d'elle, guettant sa proie. Il ne suffit que d'un mot de Xanxus pour qu'elle perde douloureusement la vie. Jamais elle n'aurait pensé que son existence finirait en étant jetée en pâture à un animal sauvage.

Mais qu'est-ce qui la terrifie le plus à cet instant ? La bête qui rode autour d'elle ou le boss de la Varia qui la sonde du regard ? Jamais elle n'a vu des yeux aussi terrifiants que ceux de cet homme. Si habituellement, la Varia aurait vu une Naru gênée se mouvant en excuses et mots d'amours pour atténuer le drame. Ou même rester stoïque, l'affrontant du regard. Cette fois-ci c'est une réaction bien méconnaissable qu'elle laisse entrevoir. Blême et tremblante. La jolie rouquine se mord les lèvres et tripote son bandeau, le remettant en place, comme pour garder contenance.

On aurait pu croire que dans une telle situation, c'est vers la seule personne capable de la soutenir qu'elle se serait tournée. Et pourtant, son regard ne croisant aucunement le visage de Belphegor. C'est comme s'il n'est pas là … Comme si elle ne l'a pas vu ou qu'elle ne le connaît pas.

« Ce n'est pas nécessaire d'en arriver jusque là ... » fait-elle la voix non maîtrisée. Désemparée et peut-être même légèrement excessive. « Je me rends. »

Bon sang, mais pourquoi est-elle venue ici, déjà ? Ah oui … Pour ça. Ce n'est pas comme si elle avait le choix.


***

Dans la salle d'armement, la tension est toute aussi palpable, mais néanmoins avec une atmosphère différente. Les deux épéistes se font faces, chacun ayant l'espoir fou que l'autre baisse son arme. Mais ils savent tout deux que cela ne va pas arriver. Stoïque, froids, prêts à combattre. Pourtant, aucun des deux ne veulent en arriver là.

Tu ne comprends pas ... Aurait-elle envie de lui dire. Mais Naru reste silencieuse, domptant la situation avec un calme totalement maîtrisé. Montrant qu'elle n'a pas l'intention de plier genou, la fille du bosse laisse glisser les quelques armes qu'elle a prise dans son sac.

« Tu penses bien que si j'aurais pu faire autrement, je ne serais pas venue. Mais je suis désolée Squalo, j'ai besoin d'armes et c'est malheureusement le seul endroit où je peux en trouver. C'est vrai, je vais perdre. Mais perdre un combat n'est pas une fin en soit. »

La phrase a peine terminée, Naru s'élance, sa lame croisant celle de Squalo. Gardant son capuchon sur la tête, le combat commence et s'éternise pendant quelques minutes qui lui paru une éternité. Si aucun des deux ne recule, Naru sent déjà ses forces s'épuiser. Par ailleurs, son maître d'armes qui connaît son niveau, peut remarquer, s'il est attentif à la situation, que son ancienne protégée ne se bat même pas avec la moitié de sa force.

Finalement, Naru bloque la lame, et d'un geste rapide, souple, elle fait un bond en arrière.

« On ne va pas continuer comme ça. Cette attaque sera la dernière. »
prévient-elle, froide, malgré le brin de fatigue qui se ressent à peine dans sa voix.

La lame de son épée se recouvre de la flamme du ciel. Naru s'élance, puis au dernier moment, elle s'accroupit sur le sol. Sa lame voltige pour changer de main, droite, elle la rattrape de la main droite pour la soulever en direction du cœur de l'épéiste.

***

Du côté de Xanxus, la situation a également, dépérit. Cédant à la panique à la vue de l'animal menaçant, la rouquine a sortit son puissant taser, rechargé par une intensité de foudre surprenante.

« Je vous préviens, dites lui de reculer sinon j'en fais de la viande haché pour ce soir. »

Outre la perte de contrôle, ou la folle menace alors que la situation est alarmante, ce qui gêne Lussuria, c'est la vouvoiement à l'égard de Xanxus. Néanmoins, une nouvelle fois, il s'empresse d'intervenir, se levant, et levant également ses mains en signe de paix.

« Je suis sûr que nous pouvons régler ça en communiquant ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.org
Merry

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 11/07/2014

MessageSujet: Re: Un renouveau difficile    Mar 26 Juil - 21:06

Dans la salle de réunion de la Varia, on ne peut pas dire que l'ambiance soit particulièrement joviale ou détendue. C'est même tout le contraire. Devant l'inattendu retour de la jeune rouquine qui aurait sans doute pu faire sourire tout le monde voir égailler enfin le château de son indispensable présence, il semblerait que le Boss de la Varia ai choisit de rester froid et inexpressif quand aux prétendues excuses de sa fille. Le lion blanc continue à grogner en s'approchant d'elle, ses poils se hérisses et ses toutes griffes dehors, il tourne inlassablement autour de la demoiselle, près à bondir sur elle aux moindres ordre de son maître. Mais Xanxus ne dit rien, il se contente de toiser sérieusement la rouquine qui semble inquiète, pour ne pas dire carrément terrorisé par l'animal qui rôde comme un prédateur près de sa proie.

Les gardiens observent la scène à la fois tendus et silencieux. Belphegor reste étonnement silencieux alors que sa petite princesse est peut être sur le point de se faire couper en morceau par les crocs acérés du lion, se contentant de la fixer longuement, les mains croisées l'une avec l'autre et le menton appuyé contre elles.

La Varia semble encore maîtriser la situation lorsque finalement, l'attitude de la rouquine change du tout au tout pour devenir plus agressive.  L'animal se braque et recul d'un pas, mais il grogne plus fort et retrousse ses babine alors qu'il feule et se plie sur ses quatre pattes près à bondir. Un sourire étire les lèvres du Prince et il ricane discrètement. Est-ce parce que la situation l'amuse? Qu'il est soulagé de voir sa princesse riposter face à Xanxus ou bien pour une toute autre raison que... vraisemblablement Lussuria n'a pas compris lui.

- Ushishishi... Ferme-là un peu le Dindon... Ta voix fais courant d'air...

Le regard de Xanxus est devenu plus dur, plus sombre encore, depuis le début de cette étrange entrevue avec Naru, il ne dit rien, se contente d'observer, de jauger, et ce qu'il jauge ne lui plais pas. Outre le comportement étrange de la demoiselle, c'est sans nulle doute ce visage qui le dérange le plus. Et pourtant... le lion ignore les avertissements de la rouquine et se jette sur elle les pattes en avant pour la plaquer au sol sans toutefois lui faire du mal. Tous les gardiens se lèves de leur chaises en une exclamation surprise, pour ne pas dire horrifié. Xanxus est fou?! Qu'est-ce qu'il vient de faire?! Et pourtant, s'il y a une réaction que l'on attendait et que l'on a pas eu c'est bien celle du gardien de la tempête qui est resté de glace sur sa chaise. D'un tout un chacun, les membres de la varia se détourne vers le Boss, mais c'est encore Belphegor qui s'adresse à l'assistance.

- Calmez vous... Cette fille est pas Naru!


***

- Y va pourtant falloir que tu fasses autrement parce que je te laisserais pas filer avec NOS armes!!!!

Le combat de Squalo et Naru à finalement eu lieu, et il faut bien reconnaître que la rouquine se débrouille bien, peut être même mieux que lors de leur dernier affrontement, mais c'est loin d'être encore suffisant. C'est le gardien de la pluie qui a entrainé la fille de son boss, c'est lui qui lui a enseigné tout ce qu'elle connait des technique d'épéiste, ses attaques, ses feintes, ses parades, il les connait toutes par cœur et sur le bout des doigts. Il ne sourcille même pas lorsque la rouquine recule une dernière fois avant de menacer son mentor et va même jusqu'à étirer un petit sourire en levant sa lame plus haut.

- Qu'il en soit ainsi!

Et il laisse la rouquine venir vers lui, stoïque, sans bouger d'un millimètre, sa lame immobile jusqu'au dernier moment ou d'un large coup latéral, un mur d'eau vient s'interposer entre Naru et lui. La lame de la rouquine passe pourtant à travers le mur aquatique et sous les yeux de la rouquine, c'est l'image de Squalo déformée par les vagues qu'elle peut voir se faire transpercer en plein cœur par le sabre sur lequel viennent rouler plusieurs gouttelettes de sang qui se changent rapidement en rivière carmine qui se mélange à l'eau qui ruisselait et ruissèle toujours sur la lame...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Bae
Admin
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Re: Un renouveau difficile    Mar 26 Juil - 22:14

Le combat ne s'éternise pas plus longtemps du côté de Squalo et Naru. L'épée transperce l'illusion d'eau. Au final Naru n'a fait que l'effleurée, dupée par l'attaque du gardien de la pluie. Un petit sourire naquit sur ses lèvres, elle n'en attendait pas moins de l'épéiste. Devant la vague qui les submerge, la rouquine fait un saut en arrière, trempée. Aussi pour éviter une quelconque riposte du bras droit de Xanxus.

Dans son élan, son capuchon s'est enfin abaissé et tout se passe très vite. Le crie terrorisé retentit dans tout le château. Une voix familière semblable à la sienne que Naru reconnaît parfaitement. Alors que la rouquine se retourne à la volée, Squalo a peut-être eu le temps de voir son visage, marqué par de profonde cernes rouges vives, d'une manière beaucoup trop extrême. Sa fatigue est évidente, le teint plus pâle que d'habitude et les lèvres sèches.

« Rei ! » prononce Naru avant de prendre tout simplement la fuite. Des mèches rouges glissent entre les mains de Squalo, restant entre ses doigts alors qu'il tendait la main pour la retenir.

Sautant par dessus la rambarde des escaliers, elle atterrit deux étages plus bas, s'écrasant contre le sol à plusieurs rebonds. Faisant fi de la douleur ou du sang qui peut couler sur son corps, la fille de la Varia se redresse avec brusquerie et telle un boulet de canon, elle se jette ni plus ni moins dans la salle de réunion.

Glissant comme une fusée le long du sol, Naru percute le lion de plein fouet, ainsi que son sosie, la tenant alors qu'elles glissent plus loin, hors des pattes de l'animal. Ne laissant à quiconque le soin de réagir ou de prendre conscience de ce qu'il se passe, Naru se redresse et en fait de même pour la fameuse Rei, l'obligeant à se tenir debout. Jetant dans ses bras les quelques armes qu'elle a pu récupérer, la fille du boss enchaîne.

« Cours. West te couvre. »

Rei acquiesce d'un signe de tête et part en courant. Des gardes tentent de la retenir mais ces derniers sont stoppés par des balles en pleine tête. Un tireur d'élite introuvable, qui permet à la rouquine de s'enfuir, disparaissant dans les bois.

Afin de faire diversion et empêcher la Varia de la suivre, Naru plante son sabre contre le sol, la gardant toujours d'une main. De son autre main libre, elle sort son arme, Nocturne 20.

« Shindan. Chargé. Akabari. »


Des tonnes de balles cœurs sont tirées dans la pièce, sans viser personne. Le pouvoir de l'arme fait son effet, pendant une longue minute la salle est complètement illuminé de flash blancs aveuglants, quelques cinématiques qui apparaissent, laissant entrevoir une salle sombre, parfois des cries, ou même une femme au visage identique au sien, mais aux cheveux blonds et bien bouclés. Les images s'enchaînent, sans queue ni tête, sans laisser le temps de les assimiler. De toute façon, ce n'est pas le but.

Finalement, la fumée s'élève autour d'eux puis s'évapore, tout comme les flashs lumineux. Naru laisse tomber son arme sur le sol.

« Je me rends. » lance-t-elle d'une voix ferme à la Varia abasourdit, cachant sa fatigue. Des gardes débarquent de nouveau, la faisant plier le genoux à terre, armes braqués sur elle, lui plaquant les mains derrière le dos. Ce n'est pas plus mal parce qu'avec son état physique, Naru n'aurait pas tenue débout plus longtemps.

C'est vers Belphegor que son regard se tourne en premier.

« Désolée » murmure-t-elle presque dans sa tête, au point où l'on voit juste ses lèvres bouger. Malgré la tension qui peut régner, c'est un sourire espiègle qu'elle lui adresse, comme si tout ceci n'était qu'une blague absurde à laquelle elle se serait fait prendre en flagrant délit. Naru compte sur son dynamisme pour ne pas alerter son cher prince. Un comportement bien loin du sérieux dont elle a fait preuve face à Squalo.

***

Dans une pièce qui semble être une salle d'interrogatoire, Naru attend depuis déjà une demi heure qu'un membre de la Varia daigne se présenter. Mais non, pour le moment, elle n'a le droit qu'aux sous-fifres. Les mains liées, posées sur la table, c'est tout juste si elle écoute les gardes l'interroger. Un air décontracté parfaitement contrôlé, elle s'installe un peu mieux sur sa chaise, se contentant de les regarder avec un sourire moqueur, sans répondre aux questions.

Aucune chance qu'elle ne livre Rei et aucune chance qu'elle ne révèle l'identité du sniper. Son attitude malicieuse et non inquiète est un leurre pour garder le contrôle de soit. Ses prunelles brillent déjà de fatigue. Elle a l'impression que ses cernes rouges lui brûlent la peau. Sa respiration est paisible, parfaitement contrôlée.

« J'ai soif. » fait Naru pour la troisième fois en toute réponse aux questionnements.

Enfin, la porte s'ouvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.org
Merry

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 11/07/2014

MessageSujet: Re: Un renouveau difficile    Mar 2 Aoû - 21:41

Squalo n'a pas le temps de riposter après "l'attaque finale" de la rouquine censée le tuer, il semblerait que son adversaire ai soudainement trouvé plus intéressant que lui et soit entrain de s'enfuir. Blessé au côté, le requin tend son bras dans le but de rattraper Naru et ainsi l'empêcher de s'échapper mais seul quelques fines mèches de cheveux rubis restent accrochés entre ses doigts. Le gardien de la pluie observe sa main à la fois rougie et sang et dans laquelle sont restés collés les cheveux de la fille de son boss. Certes il ne s'y connait pas vraiment en ce qui concerne la capillarité féminine mais il est assez sur de lui en affirmant que c'est loin d'être quelque chose de "normal". Alors sans plus attendre, l'épéiste part à sa poursuite en suivant les cris qu'il a lui aussi entendu dans la salle de réception.

La bas, c'est encore la panique, le lion blanc de Xanxus n'a pas hésité une seconde avant d'attaquer la rouquine qui, d'après les dires du gardien de la tempête cherche à se faire passer pour la petite princesse de la Varia. Pas étonnant que l'animal ne l'ai pas reconnu à son odeur. Et la tension est à son comble, tout le monde se demande ce que va faire le Boss maintenant que l'intruse est entre ses griffes. Belphegor sourit avec un air particulièrement machiavélique et se détourne vers son superieur.

- Hey Boss! Vous voulez que je m'occupe de cette copie pour vous?!


Le prince n'attend même pas de réponse, il c'est déjà levé, couteau en main, près à faire de sa cible une potentielle passoire. Mais c'est à ce moment que la porte est pratiquement défoncée par une nouvelle personne qui entre en trombe dans la salle de réunion pour libérer la malheureuse prisonnière qui s'enfuit sous le regard passablement agacé de Xanxus. Mais au moins, la personne qui l'a fait libéré a été capturé elle... et cette fois ci, c'est une véritable surprise pour tout le monde... une autre Naru!! Oui mais cette fois, le gardien de la tempête à perdu son sourire et Xanxus retient pleinement son souffle. Alors que la demoiselle déclare se rendre, le lion blanc qui grognait encore après la copie de Naru se calme et s'approche de la demoiselle, docile, son agressivité à totalement disparu et il vient frotter sa crinière contre son manteau rouge .

Belphegor n'en revient pas. Cette fois c'est vraiment elle. Et lorsque la rouquine s'adresse a lui pour s'excuser, le prince serre les dents avant de murmurer doucement.

- Naru-chan...

***

Et malgré son statut, Naru est conduite dans une salle d'interrogatoire comme s'il s'agissait d'une vulgaire prisonnière de guerre. Les sous-fifres de la Varia tente de lui tirer les verre du nez en vain... elle ne fait que répéter encore et toujours la même chose. Excédés, n'arrivant à rien, les gardes ont fini par faire appel aux gardiens qui auront sans doute plus de chance avec elle.

La première personne à se présenter en interrogatoire est Belphegor. Il n'a laissé le choix à personne, il est simplement entré dans la petite pièce sombre pour aller s'installer face à Naru et son sourire assuré. Le prince est la seule personne à avoir gardé un contact constant avec la rouquine cette dernière année, alors c'est bien simple, maintenant il veut des réponses à toutes les questions qu'il se pose.

- Bon alors... qu'est-ce qui c'est passé?!
Demande le prince sans préciser qu'il parle d'a peu près tout ce qu'il a pu remarquer d'inhabituel chez sa princesse comme son évidence faiblesse ou le fait que son sosie ai débarquer comme ça pour détourner visiblement l'attention. Mais il sait bien que Naru va comprendre sa question... maintenant... est-ce qu'elle va lui répondre... à lui son frère de cœur et confident?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Bae
Admin
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Re: Un renouveau difficile    Mar 2 Aoû - 23:26

Sans surprise, c'est Belphegor qui est le premier gardien à arriver. La rouquine aurait certainement été déçue de voir un autre membre, malgré l'attache qu'elle peut avoir pour les autres. Si elle a un lien particulier avec Squalo, cela l'est d'avantage avec Bel. Ils sont sa famille tout simplement. Et en parlant de famille, là encore, Naru n'est pas surprise de ne pas voir Xanxus dans les environs. Monsieur a trop d'orgueil pour venir jusqu'à elle, tout comme elle en a trop aussi pour l'appeler. Père et fille sont dans une impasse. Pour le moment. Néanmoins, elle se doute qu'il l'observe pleinement à travers les caméras et les micros, lui aussi à la recherche de réponse. Elle le connaît assez pour savoir que son désintérêt est fictif.

Lorsque Belphegor la questionne, Naru se contente de bailler, dans un geste calculé, peu intéressée.

« Qui sait. » murmure-t-elle, d'une voix presque amusée, mystérieuse. Tout comme Belphegor la connaît assez pour savoir que son manque de sérieux par rapport à la situation est lui aussi totalement factice. Naru est loin d'être une inconsciente. Et vu l'entrain qu'elle met à dédramatiser, le problème est certainement sérieux.

« Bon allez, tu as le droit de savoir. J'ai une sœur jumelle. » annonce-t-elle comme si elle commentait le beau temps.

Dans la salle où sont rassemblés les gardiens, surveillant l'entretien à travers des ordinateurs, Lussuria ouvre grand la bouche, presque à s'en décrocher la mâchoire. Il rit nerveusement et murmure à Squalo qu'elle plaisante sûrement.

« Quoi ? C'est plus crédible que de te dire que c'était une illusion. Viper aurait tout de suite su que non. »

Volontairement, elle ne se penche que sur cette histoire de sosie et non pas le double sens de la question de Bel. Mais bien entendu, elle a comprit l'allusion. Elle se penche sur la table pour poser son regard vers son frère puis tourner la tête vers l'une des caméras.

S'il les brise ainsi que les micros, ils ont quelques secondes de répit et de moment seul avant que d'autres gardiens débarques.

« Si tu veux tes infos …. coupe les. » fait Naru d'une voix étrangement sérieuse.

Lorsque ce fut fait, elle prend immédiatement la parole.

« Ce n'était pas moi. Ce n'était pas moi qui ait agressé papa et qui ait combattu Squalo, ce jour là … Il y a un an. Ce n'était pas moi, je n'étais même pas là. »

C'est la première fois en un an qu'ils en parlent et bien la première fois que Naru dévoile que la trahison ne venait pas d'elle. Bien entendu, tout à été fait pour croire le contraire. Surtout avec les Baskerville mêlés à cette histoire, vu le lien étroit qu'elle entretien avec Leo.

« Je n'aurais pas choisi entre papa et Leo. Je n'aurais pas pu. » C'est presque un regard de reproche qu'elle lui lance. « Cela faisait un moment que ce n'était plus moi. Un clone avait prit ma place depuis déjà un mois. Pendant ce temps, j'étais enfermée et étudiée. C'est plus complexe que tu ne le crois Nii-San. Vous n'aviez aucun moyen de le savoir. Maintenant …. Je suis mourante. Je le savais déjà il y a un an. Et pour être franche, je préfère que papa me déteste pour l'éternité plutôt qu'il me voit mourir. Et maintenant …. tu dois à ton tour garder le secret. »

Naru sait que c'est beaucoup à encaisser, qu'elle n'a pas préparé Bel au choc. Mais ils manquent de temps. Il a voulu des réponses, elle lui a donné les plus importants. La porte s'ouvre de nouveau, et Naru laisse Squalo et Belphegor s'engueuler dans le couloir. Ou plutôt, le requin s'énerver tout seul comme à son habitude. Naru qui c'était retenue jusqu'à là, en présence de garde ou de gardien de la Varia, restant vaillante, profite de l'absence dans la pièce pour se laisser aller. Elle pousse un long soupire, fatiguée, avant de se mettre à tousser et cracher du sang. Elle renifle puis de ses mains liés, se frotte la bouche. Un peu calmée, la rouquine s'autorise à fermer les yeux. Elle ne sent pas son esprit partir, ni son corps tomber contre le sol.

***[center]

Pratiquement inconsciente, elle ne discerne à peine le remue ménage autour d'elle. Elle voit sans entendre les sanglots de Lussuria dont les soins n'ont aucun effet. Doucement elle referme les yeux et tombe dans l'inconscience quand des bras puissants la soulève.

[center]***

Il lui faut ouvrir plusieurs fois les yeux avant de revenir à la réalité. La pièce est plongée dans la pénombre, Naru repose dans un lit. Elle constate rapidement que s'il lui est familier, c'est parce que c'est le sien. Grimaçant, elle pose une main sur son front. Combien de temps est-elle restée inconsciente ? Ne trouvant pas la force de se redresser, elle se contente de fixer les deux yeux rubis qui la scrutent également. Il n'a pas besoin de parler pour qu'elle sache qu'il sait. Pourtant, les micro étaient coupés … Xanxus n'a tout de même pas massacré Belphegor pour qu'il parle ? A moins que ce dernier n'ait pas détruit tous les micro. Ou alors qu'il restait une caméra et qu'il a lu sur ses lèvres …. Non, c'est trop gros. Naru a trop mal à la tête pour réfléchir aux suppositions.

« …. Hey. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.org
Merry

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 11/07/2014

MessageSujet: Re: Un renouveau difficile    Mer 3 Aoû - 21:51

elle est enfin arrivé, l'heure des questions et surtout des réponses. Belphegor n'a pas l'intention de tourner autour du pot pendant trop longtemps, et si son boss lui a bien fait comprendre qu'il avait sérieusement intérêt a être convainquant pour obtenir des explication de la part de sa fille, le prince sait mieux que quiconque qu'il n'a d'ordre à recevoir de personne. Il fera les choses à sa manière, comme il en a envie... et pour le moment, tout ce qu'il veut c'est connaitre la vérité, savoir le pourquoi du comment, démêler le faux du vrai.

Lorsqu'il interroge Naru sur "ce qui c'est passé" il ne s'attend bien évidement pas a un simple compte rendu de la soirée, il veux savoir TOUT ce qui c'est passé, tout depuis cette longue année sans se voir, à seulement communiquer via internet et tout ca dans le plus grand secret. Les premières réponses de la rouquine ne le convainquent pas le moins du monde et le prince grimace lorsque Naru affirme avoir une soeur jumelle.

- Tu t'fiche de moi c'est ça?!

Et le ton presque un peu trop amusé de la demoiselle ne le trompe pas... ne trompe personne en fait, mais surtout lui. Et finalement, la rouquine se montre plus coopérative. Elle promet de tout raconter s'il "les coupes" Le prince ne réfléchit pas et en moins d'une demi seconde, la salle d'interrogatoire est isolée des micros et des caméra. A l'extérieur, les gardiens et plus particulièrement le boss se demandent pourquoi tout ce qu'ils voient à l'écran n'est qu'une neige grise et blanche et n'entendent plus rien.

Belphegor est a présent seul a seul avec Naru pour de bon et il l'écoute attentivement détailler la vérité sur l'attaque du QG il y a un an. Le prince s'en doutait, il s'en ai toujours douté... comme aujourd'hui avec l'intruse, il sait reconnaître sa princesse. Chaque mot est plus dur à encaisser que le second... Naru? Mourante? En effet a voir sa mine triste et fatiguée, il est difficile de ne pas croire qu'elle a des problèmes de santé. Le gardien de la tempête voudrait se lever, hurler, frapper du poing sur la table pour réprimander sa soeur de coeur en lui faisant comprendre que le dindon pourrait la soigner mais il garde le silence, respectueux des confession de la rouquine et acquiesçant d'un signe de tête lorsqu'elle lui demande de tout garder pour lui.

- Tu as la parole du Prince que je suis! Lance Belphegor avec son habituel sourire joueur alors qu'au fond de lui... il n'a pas envie de sourire.

Et il n'a que le temps de promettre que Squalo débarque en trombe dans la salle d'interrogatoire pour obtenir des explications sur le comportement de Belphegor. Celui ci insulte copieusement le requin en lui demandant d'aller se faire et bien d'autre chose encore, mais il ne fait pas le fier très longtemps devant le regard noir de Xanxus qui arrive à son tour..... au moment ou Naru s'évanoui. Tous les gardiens, Viper compris, se précipitent auprès de la fille du Boss, l'appellent, tentent de la réveiller... même les soins de Lussuria sont sans effets contrairement à ce qu'aurais pensé le prince qui commence à son tour à s'inquiéter sérieusement pour la santé de sa chère princesse...

***

Naru a été transportée dans sa chambre et cette fois, ce n'est pas Belphegor qui a eu l'exclusivité de la demoiselle, en fait, le boss ne c'est d'ailleurs pas privé de lui filer une correction magistrale pour avoir coupé les micro et les caméra dans la salle d'interrogatoire. Il a bien entendu cherché à obtenir des informations de la part du prince mais celui ci c'est entêté à mentir pour protéger le secret de sa princesse. Tant pis... il lui règlera son compte plus tard. Pour l'heure, il faut bien admettre que ce déchet de Belphegor n'est qu'un moins que rien qui ne vaut pas la peine qu'il se dérange pour lui alors que sa fille est alitée et probablement dans un état critique.

La rouquine a finalement ouvert les yeux et dans l'ombre, Xanxus la veillait silencieusement. Il n'est pas étonné que la demoiselle le reconnaisse dans la pénombre et s'approche doucement d'elle lorsqu'elle le salut. Comme d'habitude, son regard semble froid et distant... mais cette fois ci, il y a quelque chose d'autre, quelque chose de plus... ces sourcils sont moins froncés que d'habitude, et dans sa respiration, on peut sentir les traces d'une forme d'angoisse... Xanxus est inquiet.

- Pourquoi t'as fais ça... Pourquoi tu lui as demandé de couper les caméra et les micros?

Pas un bonjour, pas un "comment vas tu" mais ce n'est pas vraiment le genre de la maison, Xanxus entre directement dans le vif du sujet, il n'a pas toute la nuit devant lui, tout ce qu'il veut c'est la vérité. Plus de mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Bae
Admin
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Re: Un renouveau difficile    Jeu 4 Aoû - 7:42

Ainsi donc, il ne sait pas. A la question, le regard émeraude s'attriste. A vrai dire, elle n'est pas très enclin à répondre. Ce n'était pas prévu qu'elle se retrouve face à Xanxus. Elle devait prendre les armes pendant que Rei faisait l'appât puis partir. West aurait délivré Rei et  le tour aurait été joué.

Il lui tenter à deux reprises avant d'accepter qu'elle est trop faible pour se redresser. Elle ne peut que soutenir le regard rubis et sourire tristement.

"Ca ne devait pas se passer ainsi. Comment tu veux que je sois forte  si tu me regardes ainsi ? J'aurais préféré de la colère. C'est ce qui te fait avancer n'est-ce pas ?"

Apres tout, Xanxus se bat  avec toute sa colère. C'est le moteur de toute sa puissance. Il suffit de voir les balles de son arme, ses flammes  ... Même s'il n'a jamais été question de colère entre eux, c'est un sentiment si facile à obtenir. Surtout chez Xanxus. Alors pourquoi est-il si complexe ?

Combien de temps encore pourrait-elle lui cacher la vérité ? C'est vain. Même si elle refuse de tout révéler, elle lui doit quand même quelques explications.

"Ce n'était pas moi ... ce jour là. Mais un sosie. Quand j'ai su ce qu'il c'était passé avec Leo, mon clone et toi ... J'ai choisi la facilité. C'était beaucoup plus facile que tu me détestes plutôt que de t'apprendre que je suis malade."

Marquant une pause pour tousser, se redressant d'un coup, elle met quelques minutes pour se calmer. Naru pose sa tête contre son oreiller avant de reprendre.

"Pour nous ... la notion de famille. C'est important mais vraiment fragile. Tu as déjà si souffert de ta relation avec ton père."

Naru sait que le sujet est tabout pourtant elle le dit.

"Alors je ne voulais pas t imposer de me voir mourir. Sans que tu ne puisses faire quoi que ce soit. Parce que tu ne peux rien faire. Mais aujourd'hui j'ai compris que  ce n'était pas à moi de prendre cette décision...."

C'est vrai. En faisant ça, elle lui a enleveé son libre arbitre. La possibilité de faire ses propres choix.

".... Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.org
Merry

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 11/07/2014

MessageSujet: Re: Un renouveau difficile    Ven 5 Aoû - 11:51

La colère hein?! Oui, Xanxus est plein de colère, tout le temps, depuis toujours, dés lors qu'il compris la notion de détester, le boss de la Varia c'est mit à détester. A commencer par son père à qui il reproche tous ses malheurs. Le mensonge, la trahison, ils ont forgés Xanxus, en on fait l'homme qu'il est aujourd'hui... ou plutôt... l'homme qu'il était, avant qu'il ne rencontre Naru. Cette petite rouquine débarquée de nulle part, comme une fleur et s'étant présentée à lui comme étant sa fille légitime. A l'époque, Xanxus n'en avait pas cru un mot, jusqu'à ce que les faits soient confirmés et depuis, le boss de la Varia à du apprendre à son tour le rôle de père. Rôle qu'il pensait ne jamais parvenir à assumer et pourtant... pourtant, ça c'est fait seul, naturellement, enfin, quand la rouquine ne faisait pas en sorte d'accélérer les choses elle même. Sa tenacité, son impudence mais par dessus tout, son amour pour son père ont en quelque sorte changé Xanxus. Aujourd'hui sa colère c'est amenuisée, et il est indéniable que le violent Xanxus a fini par développer de l'amour vis à vis de sa fille, même s'il n'est pas du genre à l'exprimer pleinement.

Il ne répond pas aux parole de la rouquine allitée, se contente de l'écouter se défendre, raconter la vérité au sujet de leur affrontement un an plus tôt. Des mensonges, encore... Xanxus est fatigué, il serre les poings, mais sa rage ne se dirige pas contre Naru non, elle se dirige contre le monde entier, mis a part elle. Maudissant l'univers tout entier d'avoir fragilisé la chair de sa chair. Entendre Naru lui parler de mort l'exècre au plus haut point et lorsque la demoiselle termine enfin ses confessions en lui demandant ce qu'il compte faire, le boss de la Varia s'approche du lit et vient se poster à côté de sa fille pour soutenir son regard émeraude.

- Toi, tu reste ici... Et moi je vais trouver comment te soigner.

Un ordre clair, et net, Xanxus ne plaisante pas. Et en parlant ainsi, c'est ça façon a lui de faire comprendre à Naru qu'il ne lui en veut plus. Sa famille, la seule qui lui reste, qui ai toujours essayé d'être honnête et juste avec lui, il ne peut pas la laisser disparaître. Elle pourra lui répéter cent fois qu'il ne peut rien, mais pour Xanxus, rien n'est impossible!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Bae
Admin
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Re: Un renouveau difficile    Dim 11 Sep - 14:57

Doucement, sa main se lève. Du bout des doigts, elle effleure ce visage marqué par les brûlures. Peu importe le temps qu'il lui reste à vivre, Naru jamais pu la passer sans plus voir ce visage. C'est stupide d'y avoir songé. Face à lui, elle s'en rend contre. Mais malgré l'inquiétude du chef de la Varia, malgré son ordre, Naru se redresse une nouvelle fois dans son lit.

"Il y a une possibilité pour me soigner ... Mais ..."


La rouquine secoue la tête, ne sachant pas vraiment comment expliquer ça à Xanxus.

"C'est pour ça que je suis venue aujourd'hui. Pour chercher des armes et monter une expédition ... Aux Enfers ...."

Naru a déjà parlé de ses croyances à la Varia. De son corps qui cesse de disparaître lorsqu'elle meurt, pour retrouver une nouvelle naissance, toujours avec le même corps. Le corps d'Emma Ramfire, la femme de Lucifer. Maudite, destinée à avoir une mort jeune. Certains croient à ses histoires, après tout, l'arcobaleno du ciel est aussi destiné à une vie maudite et une mort jeune. Luce, Aria et Uni en sont la preuve. Jusqu'à maintenant Xanxus a refusé d'écouter tout ça. Sans doute parce qu'il n'a jamais voulu accepté qu'elle puisse mourir jeune ... Oui, Naru a toujours pensé que c'est cela qui le touchait plutôt que de ne pas vouloir croire au côté farfelu des différentes vies. Après tout en tant que mafieux, il a vu des choses encore bien plus étranges. Mais maintenant que le corps de Naru se dégrade, il est bien obligé de voir la réalité en face.

"Dans les enfers, il y a une personne ..." Elle eu un pincement au coeur en pensant à ce petit visage plongé dans un repos éternel la dernière fois qu'elle l'a vu, il y a des siècles de cela. "Une personne dont l'existence pourrait sauver la mienne."

Après tout, il est le seul à avoir un sang identique au sien. A celui d'Emma. Le seul à disposer des mêmes pouvoirs, des mêmes vertus.

"Et je suis la seule à savoir comment le trouver. Je dois aller là-bas. Ce n'est pas quelque chose de négociable. Il n'y a pas d'autres moyens."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un renouveau difficile    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un renouveau difficile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La decentralisation, mise ne oeuvre difficile
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» [Photoshop][Difficile]The Power Sign'
» "Il est difficile de démeler le vrai du faux." P.Thicknesse
» Une vie difficile (fini)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Box  :: Pandora Box :: Reborn-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: