Pandora Box

Forum privé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Cartes sur table

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Captain Bae
Admin
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Cartes sur table   Lun 4 Juil - 22:28

La matin se lève accompagnée de cette petite routine agréable pour le jeune employé de la Shinra. Voila maintenant plus d'un an que Makubex travaille avec Rufus Shinra. Il se souvient de leur rencontre comme si c'était hier. Le gamin complètement perdu qui a enfin osé quitter le Mugenjo, le château infini, sans en référer à qui que ce soit. L'adolescent apeuré qui est tombé sur le déchéance que représentait alors Rufus Shinra, l'homme en fauteuil roulant, le corps recouvert de géostismate. Qu'est-ce qui avait poussé Rufus a le garder près de lui ? Sûrement la stupéfaction de constater que le gamin ignore ce qu'est la Shinra, ni même le « monstre » qu'est officiellement Rufus, responsable du chaos à Midgard.

Attaché à cet enfant qui s'abstient de tout jugement ? L'espoir d'une rédemption ? Ou tout simplement l'avidité de contrôler encore une vie ? Makubex ne se pose pas ses questions. La présence de Rufus a donné une raison à son « existence », s'il peut appeler cela ainsi. Alors qu'il c'est donné corps et âme à son bien être, Makubex c'est tout de même senti dupé lorsque le blond c'est levé de son fauteuil, apparemment pas si infirme que ça.

Néanmoins lorsque plusieurs mois plus tard, après la guerre contre Sephiroth, Rufus a décidé de reconstruire la Shinra, les Turks avec un but plus protecteurs que bouchers, le président n'a pas écarté pour autant Makubex de son projet. Ayant rapidement remarqué les aptitudes informatiques du garçon, si officiellement il n'est qu'un simple informaticien, officieusement, il est le cadet des Turks, ne travaillant pas sur le terrain mais derrière son ordinateur, guidant l'équipe avec précision, faisant part de ses stratégies et de ses atouts. Doucement, le plus jeune c'est imposé avec délicatesse au sein du groupe. Si Makubex a la formelle interdiction de dévoiler qu'il vit avec Rufus Shinra en personne, son peine d'une mort lente et douloureuse, aucun des Turks n'est dupe concernant l'étrange lien qui uni les deux protagonistes. On peut d'ailleurs compter sur les remarques de Reno, qui font rougir Makubex jusqu'aux oreilles quand Rufus est absent.

Pourtant, personne ne sait qui est vraiment Makubex. Quel sombre passé traine-t-il derrière lui ? D'où est-ce qu'il sort exactement ? Lorsque Rufus c'est rendu compte que l'identité de Makubex n'est dévoilée dans aucune donnée officielle, ce dernier a paniqué et c'est braqué au lieu de lui répondre. Rufus n'a rien pu en tirer, si ce n'est qu'une promesse de loyauté. Le jeune homme lui a assuré consacrer sa vie à son bien être. Pour une raison qu'il ignore, Rufus ne l'a pas arrêté. Ils en ont plus jamais reparlé. Tout comme Makubex ne parle jamais de son passé. Aucune information n'a jusqu'à là circulé, si ce n'est qu'une infime partie de ses capacités en informatique.

Ce jour là, aurait pu être un matin semblable à tous les autres, si seulement, un individu n'avait pas essayé de s'introduire à la Shinra. Individu qui fut rapidement arrêté et amené dans une salle d'interrogatoire. L'affaire avait fait le tour du haut bâtiment, et du bureau personnel où il travail, Makubex eu la curiosité de voir ce qu'il en est. Il active la caméra qui donne vue à la salle en question. Son regard se pose sur Rufus, surprit de voir le directeur en personne se charger de l'interrogatoire, puis sur Tseng … Et enfin … Makubex se fige sur place en reconnaissant l'accusé. Un Dieu de la cité de Babylone, les créateurs du Mugenjo. Qu'est-ce que … ? Pourquoi ? Le blond lève les yeux vers la caméra, le regard intense, comme s'il le scrutait, comme s'il … savait. Et le sourire carnassier qu'il eut à ce moment là, prouve que oui. Makubex est prit d'un mouvement de recule, le souffle coupé.

Alors que Tseng lui demande son nom et la raison de sa présence dans les locaux, le dieu paraît complètement détendu.

« Je suis venu récupérer le sacripant qui a défié les lois de son existence. Un mouton noir c'est égaré dans votre ville. » Devant l'air incompréhensif de Tseng, le dieu sourit, qui s'intensifie devant l'air neutre de Rufus. Il s'adresse directement à lui. « Vous voyez de qui je parle, n'est-ce pas ? Il écoute, hein ? Mais le petit jeu a assez duré. Il est tant qu'il retourne là où est sa place. Seuls les maîtres du jeu déplacent les pions. Ils n'ont pas leur libre arbitre. Dites moi, messieurs ? Avez vous déjà entendu parler du Mugenjo ? » demande-t-il judicieusement.

« Fermez là !! » fait soudainement la voix agressive de Makubex à travers les micro, ayant perdu toute sa douceur.

« Tiens tiens ? Ils ignorent donc complètement qui tu es … Ou plutôt, qui tu n'es pas … N'est-ce pas, Makube ? »

« C'est Makubex » répond le garçon d'une voix tremblante, qui se fait entendre à travers le micro.

« Tu te complets dans ton illusion ? »
« Taisez vous ! »
« Penses tu que parce qu'ils t'ont donné un job, cela te fait une existence plus réelle ? »
« JE VOUS AI DIS DE VOUS TAIRE !!! »

Le dieu se redresse sur son bureau, se fichant des armes braquées sur lui.
« Toi qui connaît toutes les réponses, Makube, que se passe-t-il si je supprime l'algorithme que tu as crée pour pouvoir quitter le Mungenjo ? »

Makubex sent son cœur se serrer. Est-il réel ou un hologramme fabriqué par un habitant de babylone ? Il n'a jamais eu la réponse à cette question. Et si l'algorithme lui a permit de quitter le château, s'il le supprime et ce que lui même sera effacé de cette planète ?

« Pourquoi ne leur dis-tu pas qui tu es ? »
« Je suis Makubex !!! »
« Mensonge. » fait le dieu qui a l'air de bien s'amuser sous les murmures de quelques soldats qui se demandent s'ils doivent arrêter Makubex puisqu'il a l'air de connaître l'ennemi.
« JE SUIS MAKUBEX !!! »

Il peut encore entendre la voix de Ginji lui faire comprendre que réel ou non, ses liens eux le sont, il a construit beaucoup de choses. Il n'est pas seul. Grâce à lui, il a eu le courage de quitter le Mugenjo. Auprès de Rufus, il peut enfin commencer à vivre. Il ne laissera personne lui enlever cela. C'est son existence.

« Faux. Tu n'es rien. Et je vais te le prouver. Déconnexion instantanée. »

Comment ? Il compte supprimer son algorithme ? Makubex sent un frisson parcourir son corps. Mais la panique laisse place à la détermination et la haine.

« Je suis Makubex, et par conséquence, je te trouverais avant que tu mettes la main sur mes données. La partie est terminée comme tu le dis. Mais pour toi. Je vais te renvoyer d'où tu viens. »

Maintenant, il n'a plus qu'à trouver ses données pour le renvoyer à Babylone. Car après tout, il n'est pas vraiment là. Ce dieu n'est qu'un hologramme, une projection de pensée. Il peut le désactiver. Makubex a confiance en ses capacités. Resserrant fermement son long bandana, il attrape son clavier et tape de tonnes de codes. Les alarmes sonnent dans la Shinra. La porte de son bureau se verrouille et une illusion se formate, laissant le bureau inaccessible. Les informaticiens ne tardent pas à joindre les Turks ainsi que Rufus. L'employé Makubex a prit le contrôle total du système informatique de la Shinra. Le contrôle même de la Shinra. Ils n'arrivent pas à parvenir jusqu'à lui. Les troupes se déploient mais se perdent dans les multitudes d'illusions crées. Concentré, il ne fait pas attention aux voix de ses coéquipiers Turks qui tentent de le raisonner à travers les micros. Il faut qu'il le trouve … Maintenant …. Où est-ce qu'il se cache, ce con ? Makubex fouille dans les données perso de la Shinra, les mettant tous à nu pour trouver l'intrus. Ce qu'il fini par faire … Des traces d'algorithme au cœur même de documents capitaux pour l'entreprise. Financement, projets, armements, pour l'atteindre, il est obligé de balancer des virus, mais cela peut mettre en péril l'avenir même de la Shinra.

Makubex entend le service informatique faire un rapport à Rufus pour lui dire quel dossier il c'est infiltré. Mais c'est trop tard. Les données sont de toutes façons déjà corrompu. Salaud ! Il n'a jamais eu l'intention de le déprogrammer ce fichu dieu. Il a simplement fait en sorte qu'il mette en danger sa vie dans la Shinra. C'est amplement réussi.

Mais il n'a plus le choix. Makubex prépare son puissant virus.

« Game over ! » prononce-t-il …. Mais au moment d'appuyé sur entrée, Makubex hésite. Son regard se pose sur la caméra, puis sur Rufus qui contrairement aux autres -ou à Reno qui s'arrache les cheveux- reste serein, assit, les bras croisés. C'est comme s'ils pouvaient s'observer à travers les caméras.

Sachez que je ne suis personne. Ma vie …. factice ou non, je la consacrerais à votre existence. Votre bien être est ma raison de vivre. Je vous jure loyauté. La seule chose que je demande en retour, c'est votre confiance. C'est la seule chose dont j'ai besoin pour avancer.

Ses paroles sont la base qui justifie sa présence à la Shinra. La base de son lien avec le président. Il ne peut désintégrer le Dieu si cela met en péril la Compagnie. Makubex change quelques codes. Les illusions de labyrinthes, trous noirs, sables mouvants et illusions diverses disparaissent, pour laisser place à la réalité. Balançant un antivirus crée à l'instant, les fichiers corrompus de rénovent, les données sont intactes. Et lorsque les soldats prennent d'assaut le bureau de Makubex, ce dernier a disparu, fenêtres ouvertes.

***

Après que Makubex c'est volatilisé et que le soit disant Dieu en ait fait de même, la réunion entre les Turks est bien animé. Reno et son langage fleurit ne tarde pas à s'exprimer.

« Putain, c'était quoi ces illusions de malade ? Comment il a fait ça notre gnome, yo ? Ce gosse est un géni !! »

Rod, un autre agent Turks pousse une exclamation scandalisée.
« Génie ? Est-ce que je suis le seul à me préoccuper du fait qu'il soit capable de prendre le contrôle de la Shinra ? Ce n'est pas le moment d'être admiratif, il faut le retrouver et prendre des mesures contre lui. »

« Hé, Makubex est l'un des notre, arrête donc de dire des conneries. »
« Il est une menace ! »
« Il n'a pas balancé de virus, mais il a réparé les dossiers de la Shinra. Certains qu'on essaye de récupérer depuis bien longtemps, qui date d'avant les géostigmat. »
« Ca ne change pas qu'il est une menace. »

Reno sort son flingue et le braque contre le front de Rod.
« Tu l'approches et je te bute ! P'tain où est parti le Boss a un moment pareil ? »

***

Après cet étrange événement, Makubex a trouvé refuge dans l'appartement qu'il partage avec Rufus, là où aucun employé ne pensera à chercher. De toute façon, où est-ce qu'il aurait pu aller d'autre ? Dans son lit, en boule dans ses couvertures, les panthères Dark Nation et Junior collées à lui, les yeux clos, Makubex ne réagit pas lorsque la porte de sa chambre s'ouvre calmement. Il n'a de toute façon pas besoin d'ouvrir les yeux pour comprendre l'identité du nouvel arrivant.

« … Vous allez m'arrêter ? … J'ai plus peur de vivre que de mourir vous savez ? »

Après tout, il a déjà tenté de mettre fin à ses jours, sauvé in-extremis par Ginji. A cette époque, il avait du mal à comprendre comment vivre si on n'est pas réel ? Mais ils lui ont fait comprendre qu'il n'est pas seul.

Aujourd'hui il pensait …
« Je pensais avoir trouvé une raison de vivre. Ou plutôt de prouver mon existence. Qu'elle soit réelle ou non, les liens le sont. » répète-t-il en échos à Ginji et Ban. « J'ai manqué de vous trahir. »
Et pourtant, il ne l'a pas fait. Le regard confiant de Rufus l'en a empêché.

Makubex se redresse enfin dans son lit, pour lui faire, face, assit sur les genoux. Il enlève son bandana et le pose sur la couverture.

« Mais j'ai tout de même du dévoiler des dossiers devant toute la Shinra. Quelque soit votre sentence, je l'accepterais sans broncher, même si c'est l'exécution. »

Sur le lit, à côté de lui, Dark Nation grogne, comme si elle comprenait les paroles du garçon, irritée par celles-ci. Junior met un petit coup de patte sur le torse de Makubex qui fait de son mieux pour ne pas bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.org
 
Cartes sur table
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Cartes sur table", nouveau magasin de jeu de société sur Auxerre
» ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül
» les debut de ma table de jeu .
» Projet table de jeu
» Les bonnes manières de table

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Box  :: Pandora Box :: Final Fantasy / Get Backers-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: